RDC : l’Asadho demande au chef de l’Etat de garantir la liberté de manifester

En marge de la célébration du 21ème anniversaire du massacre des chrétiens ce samedi 16 février, l’Association Africaine des droits de l’homme (Asadho) a appelé le Chef de l’Etat Joseph Kabila à interdire toute répression des manifestations pacifiques prévues ce jour.

Citant des atteintes aux droits de l’homme survenues lors de manifestations précédentes, cette ONG demande aux agents de l’ordre d’encadrer la manifestation et non de la réprimer.

Le président national de l’Asadho, Jean Claude Katende, a aussi appelé les manifestants à éviter toute espèce de provocations.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner