Kinshasa : le projet de construction de la Cité de la paix bloqué par la DGI

Les bureaux de l’ONG Action pour la solidarité et le développement (Asodev), qui pilote le projet de construction de la Cité de la paix cardinal Etsou, ont été scellés par la Direction générale des impôts (DGI). L’office public assimile cette association sans but lucratif aux sociétés commerciales et exige qu’elle paie 12 millions de FC (un peu plus de 13 000 dollars américains) d’impôt sur le chiffre d’affaire (ICA). En conséquence, les travaux de construction de la Cité de la paix se sont arrêtés et les partenaires internationaux commencent à se retirer.

L’Abbé Oswald Bagaza, coordonateur de l’Asodev, ne comprend pas cette démarche de la DGI qu’il qualifie d’ «acharnement», alors que l’Asodev, maître d’ouvrage, collabore depuis le début avec le service technique d’appui du ministère des Infrastructures, travaux publics et reconstruction, a-t-il assuré.

Plus d’un millier de Congolais ont déjà souscrit pour acquérir des logements dans cette cité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner