Kinshasa: un groupe de personnes accusé d’avoir perpétré un attentat pendant le sommet du Comesa

Le commissaire provincial de la police de la ville de Kinshasa, Célestin Kanyama, a présenté mercredi 19 mars deux groupes de vingt présumés criminels.  Le premier groupe aurait attaqué un bus Transco à Limete avec des cocktails Molotov pendant le sommet du Comesa en février dernier. Le second,  constitué des civils, des policiers et d’un élément de la garde républicaine, est accusé d’extorsions des véhicules. 

A en croire le chef de la police de la ville de Kinshasa, l’attentant du bus de Transco a fait 12 blessés et endommagé le véhicule.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, présent à cette manifestation, a remis une prime de 10 mille dollars américains aux 20 policiers du groupe mobile d’intervention et de la police d’investigation criminelle qui ont arrêté ces présumés criminels.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner