Mbuji-Mayi : le CSAC sanctionne des medias et des acteurs politiques pour incitation à la haine raciale

Le Conseil supérieur de l’audio-visuel en RDC (CSAC) a pris une série de sanctions contre des journalistes, des hommes politiques et des entreprises de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasai-Oriental.

Un animateur indépendant dans les medias locaux, Vincent de Paul Tshiamala, est interdit de se produire pendant 45 jours pour incitation à la haine au cours d’une production à caractère commercial pendant les matchs de football de la Can Afrique du Sud, diffusés sur la Radiotélévision débout Kasaï (RTDK).
Le député provincial élu de la circonscription de Katanda, Alidor Numbi, est interdit d’intervenir dans les medias de la province pendant 30 jours. Le CSAC lui reproche d’avoir tenu des propos haineux lors de ces différentes interventions sur les antennes. Il lui est également reproché l’incitation à la haine ethnique et tribale lors de ces passages.
Enfin, le CSAC a interdit la diffusion des publicités des comptoirs Tareka, jeune Boss Tonton Kalambayi et Petit Beyar, qui incitent à la haine raciale, selon le CSAC.
Le CSAC prévoit de publier d’autres sanctions à l’endroit des animateurs des émissions et des médias après une rencontre qui se tiendra ce week-end.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner