Rutshuru: un officier de FARDC réclamé en justice

La société civile de Kibirizi, au nord-ouest de Goma, exige l’arrestation d’un policier et de son commandant.

Ces derniers  sont accusés de coups et blessures sur un enseignant de l’institut Monseigneur Ngabu de Kibirizi, le  30 janvier.

L’incident est survenu lorsque  les élèves de cet institut manifestaient contre le chauffeur d’un véhicule commercial qui avait refusé de  s’arrêter pendant que ceux-ci chantaient l’hymne national.

Le commandant et le policier avaient reçu l’ordre de tirer dans la foule. La victime, elle, est toujours internée à l’hôpital général de Rutshuru, indique la même source.

Les responsables de la police à Rutshuru indiquent que le coup de balle était parti accidentellement, au moment où les élèves tentaient de ravir l’arme à un policier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner