Butembo: la culture de quinquina ravagée par la phytophtora

La production de quinquina baisse dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu. Cette plante dont l’écorce sert à la fabrication de la quinine est devenue la troisième culture locale après le bananier et le manioc. Selon l’inspection territoriale de l’agriculture, pêche et élevage, cette baisse  estimée à 60 %  est causée par une maladie dénommée phytophtora qui attaque les cultures de quinquina.

Jeany Lungembo fait le point de la situation prévalant sur terrain avec Katondo Musay, chef de brigade agronomique de l’Office national du café/Butembo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner