Reprise de l’exploitation minière: les operateurs économiques de Butembo appelés à se conformer à la loi

La reprise de l’exploitation minière, annoncée par le gouvernement congolais, impose aux opérateurs miniers de Butembo (Nord-Kivu) de se mettre en règle vis à vis de la loi portant code minier, a déclaré, mardi 22 mars, le responsable urbain des Mines et Géologie, Janvier Paluku Talya. Selon lui, seulement onze maisons de négoce d’or à Butembo, sur cinquante trois, sont inscrites au registre du commerce, alors que les autres fonctionnent avec des patentes.

Le chef urbain des Mines et Géologie a demandé aux exploitants artisanaux, aux négociants et autres propriétaires des comptoirs de:

  • se faire identifier auprès des services compétents,
  • de payer des taxes à l’Etat et
  • d’éviter le troc dans toutes les transactions des matières précieuses.

En outre, il a souligné  que chaque négociant ou propriétaire de comptoir devrait faire parvenir une fois par semestre, les statistiques de ses activités d’achat et vente au ministère provincial des mines.

Les participants à la réunion de ce mardi ont pris acte, en présence des responsables  du Centre d’évaluation, d’expertise et certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC) et Service d’assistance et d’encadrement des exploitants artisanaux (SAESSCAM) de Lubero-Beni, de cette mesure gouvernementale et promis de la respecter.

Au cours de cette rencontre, Janvier Paluku Talya, a, officiellement, informé les opérateurs miniers locaux de l’arrêté portant levée de la mesure de suspension des activités minières dans les provinces du Maniema, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

Le ministre national des Mines, Matthieu Kabwelulu a levé, mardi 1er févier, la mesure du chef de l’Etat suspendant l’exploitation minière dans ces trois provinces de l’Est du pays, expliquant que les «préalables (…) posés avant la reprise étaient déjà accomplis.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner