Walikale: une coalition Maï Maï-FDLR signalée à Mutongo, près de 7 000 habitants en fuite

Selon le Mwami Séraphin Ngulu du groupement Ihana, près de 7 000 personnes d’une dizaine de villages de Mutongo ont fui cette contrée du Nord-Kivu pour trouver refuge à Kibua et à Pinga, fuyant la présence des combattants Maï Maï du groupe Janvier et leurs alliés FDLR.

Les hommes de Janvier et leurs alliés se seraient rendus maîtres de Mutongo, selon des témoins.

Le Mwami Ngulu sollicite le déploiement des unités FARDC, de la Police nationale congolaise et de la Monusco pour permettre le retour des habitants en fuite.

D’après lui, ces  nouveaux déplacés vivent dans des conditions extrêmement difficiles, surtout les personnes âgées et les enfants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner