Goma: trois quartiers en proie à une insécurité grandissante

Les chefs des quartiers Ndosho, Keshero et Majengo à Goma ont dénoncé, mardi 25 octobre, la montée de l’insécurité dans leurs entités. La police militaire a retrouvé le même jour dans la matinée, le corps d’une femme décapitée à Ndosho. La veille, des bandits armés ont tué un policier.

Ces chefs de quartiers affirment enregistrer des cas d’assassinats ou d’extorsion d’argent au moins tous les trois jours.

Les autorités de Manjego indiquent, eux, avoir trouvé une solution. Une patrouille mixte composée des policiers et des jeunes du quartier devrait être lancée mercredi 26 octobre pour traquer les bandits.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner