Walikale : des Maï-Maï Cheka accusés de pratiquer des prises d’otage

Les autorités de la cité de Mubi dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu) se plaignent de l’insécurité grandissante dans les villages environnants. Elles ont accusé, ce dimanche 19 février, les Maï-Maï Cheka d’y pratiquer des prises d’otage depuis plusieurs semaines.

Pour ces autorités, ces combattants tentent de se réorganiser après l’attaque du site minier d’Omate, au début du mois de février, par des militaries des Forces armées de la RDC (FARDC).

Les paysans ne se rendent plus au champ, occasionnant une montée des prix des produits vivriers sur le marché.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner