RDC : le Rhenadhoc accuse le M23 d'assassinats, viols et pillages lors de l’occupation de Goma

Les rebelles du M23 se seraient rendus coupables de multiples assassinats, viols et pillages lors de l’occupation de la ville de Goma et des territoires de Nyiragongo, Masisi, Lubero et Beni, dans le Nord-Kivu, a affirmé mardi 4 décembre le Réseau National des ONG des droits de l’homme (Renadhoc). dans un rapport publié ce jour.

Le Renadhoc affirme qu’il est urgent qu’un dossier judicaire soit ouvert à l’endroit des responsables de ce mouvement rebelle qui, par conséquent, ne constitue pas un interlocuteur valable avec lequel la RDC peut négocier à Kampala.

Le rapport du Renadhoc dont il est question couvre la période allant du 1er Juin au 30 Novembre 2012.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner