Pourparlers de Kampala : une ONG dénonce une faible représentation des femmes

L’association des femmes « Artisanes de paix du Nord-Kivu» dénonce une représentation faible des femmes aux pourparlers entre le gouvernement et la rébellion du M23 à Kampala, en Ouganda. Ces femmes demandent aussi aux parties impliquées de respecter leur engagement de poursuivre le dialogue dès vendredi 4 janvier comme prévu.

Eugenie Mubake, présidente des femmes Artisanes de paix du Nord-Kivu, invite le gouvernement congolais et le M23 à améliorer la participation féminine dans ces assises.

«Pour toutes les deux parties, nous n’avons que trois femmes au niveau du gouvernement sur cinquante-deux [participants]. Au niveau du M23, il n’y a qu’une seule femme», a-t-elle affirmé.

Ouverts dimanche 9 novembre à Kampala, en Ouganda, sous l’égide du président ougandais Yoweri Museveni, président en exercice de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), les pourparlers entre le gouvernement congolais et le M23 ont été interrompus pour les fêtes de fin d’année.

Leur reprise est prévue le 4 janvier 2013, toujours à Kampala.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (81)
RDC (78)
Elections (73)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)