Nord-Kivu : les notables de Lubero déplorent le « laxisme » des autorités face à l’insécurité

Les notables du territoire de Lubero (Nord-Kivu) déplorent le « laxisme » des autorités compétentes face à l’insécurité persistante dans la partie sud de ce territoire. Dans un communiqué publié jeudi 28 mars, ils ont expliqué que plusieurs localités dans les groupements  Itala et Tama sont sous occupations des groupes armés malgré la présence des Forces armées de la RDC dans les groupements environnants.

« Il y a des interhamwe [miliciens rwandais] qui sont là bas, qui sèment l’insécurité, instaurent des taxes de péage routier, des taxes de marché, ils violent les femmes. Nous déplorons le silence coupable du gouvernement national et provincial qui laissent sa population souffrir », a déclaré un de ces notables.

Ces notables exigent que des opérations militaires soient menées dans ces localités pour chasser ces milices.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner