Nord-Kivu : des humanitaires dénoncent des exactions contre les civils à Masisi

Plusieurs cas d’exactions et d’extorsions des civils sont signalés depuis quelques jours dans les villages et localités de l’Ouest de Masisi-centre, selon un rapport hebdomadaire des humanitaires publié mardi 20 janvier dernier. Ce document met en cause des groupes armés qui contrôlent cette zone.

D’après ce rapport, les populations d’une dizaine de villages et localités de cette région subissent des exactions, arrestations arbitraires, des coups et sévices corporels, voire le paiement d’amendes illégales. Cette situation a provoqué un important déplacement de la population.

Plus de 2800 personnes déplacées venant de Bishusha, Bokombo, Busumba, Lwama, Mihira et à Ngingwe ont trouvé refuge à Kitchanga, Muheto, et à Kashuga

Le redéploiement des FARDC vers le Parc national de Virunga dans le cadre des opérations contre les rebelles rwandais des FDLR serait à la base de cette situation, indique ce texte.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner