Isangi : la société civile a enregistré plus de 30 cas de viols pendant les festivités de fin d’année

Les responsables de la société civile d’Isangi affirment avoir enregistré plus de trente cas de viols dans cette cité de la Province Orientale lors des festivités de fin d’année. Les victimes seraient en majorité des filles mineures âgées de 14 à 16 ans.

Le président de la société civile accuse les autorités locales de n’avoir rien fait pour protéger ces mineurs. Il raconte que pendant la période de fêtes, des jeunes gens sortaient tard dans la nuit en petits groupes et consommaient notamment des boissons alcoolisées fabriquées localement à base de gingembre. C’est sous l’effet de l’ivresse que ces viols auraient été commis.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (67)
FARDC (56)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (27)
Ceni (26)
Lamuka (25)
Sécurité (24)
ADF (23)
Kinshasa (23)
Ituri (23)
UDPS (21)
Monusco (21)
Corruption (21)