Isangi : des défenseurs des droits de l’homme accusent la garde républicaine de tortures

Les organisations de défense des droits de l’homme ont enregistré plus de cinquante cas de tortures, pillages et traitements dégradants qui auraient été commis par des éléments de la garde républicaine au cours du mois de février à Isangi (Province Orientale). Les mêmes organisations déplorent également l’argent exigé par les mêmes militaires aux passants dans les barrières érigées aux voies d’entrée de la ville de Kisangani.

Le lundi 4 mars dernier, ces militaires auraient torturé une dizaine de membres d’une famille à la suite d’une affaire de vol de moto.

« Il y a aussi un problème de barrières à Lindi et à Linoko où on demande de l’argent. Quand vous n’en donnait pas, vous êtes torturés », se plaint un membre de la société civile.

De leur côté, les autorités administratives du territoire d’Isangi promettent de mener une enquête pour vérifier ces allégations.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Elections (62)
Ebola (62)
Ceni (62)
RDC (57)
FARDC (55)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (38)
ADF (36)
FCC (33)
Caf (29)
Opposition (28)
Vclub (26)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (17)