Province Orientale: les habitants d’Ango dans la psychose quatre mois après une attaque de la LRA

Quatre mois après la dernière incursion des rebelles de la LRA à Ango, la société civile de ce territoire indique que la population locale vit encore dans la psychose. Les paysans qui redoutent toujours une attaque de ces rebelles ougandais ne se rendent plus régulièrement aux champs.

L’administrateur du territoire d’Ango confirme cette psychose et appelle les habitants de cette entité à la vigilance « pour éviter toute surprise ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner