Kisangani : la population s'oppose à la destruction des tombes au cimetière Segama

Plus de 800 tombes ont été rasées au cimetière Segama situé dans la périphérie de  la commune Mangobo. Cette démolition des tombes au profit de l’érection d’une route d’intérêt capital se fait sur décision de la mairie de la ville de Kisangani (Province Orientale). Mais la population dénonce la profanation des tombes dans ce cimetière, car les autorités n’ont pas respecté les normes de la délocalisation d’un cimetière.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec Musafiri Tshedia, président de l’ONG Action cimetière.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (70)
Ceni (56)
Ebola (52)
FARDC (46)
Monusco (40)
Beni (40)
Kinshasa (35)
Caf (35)
Vclub (30)
Mazembe (26)
Sécurité (22)
FCC (21)
Linafoot (21)