Attaque armée à Katana, des élèves réclament un suspect à lyncher

Des élèves sont descendus, jeudi dans les rues du groupement de Katana dans le territoire de Kabare, au Sud-Kivu.

Les manifestants exigeaient la libération d’un jeune appréhendé et soupçonné de complicité dans une attaque perpétrée contre 3 villages, dans la nuit du mercredi à jeudi, par des hommes armés non autrement identifiés.

Selon des sources locales, ces écoliers se sont rendus au bureau du poste d’état  de Katana, à l’état major de la brigade basée dans la région pour réclamer que le suspect leur soit livré afin de le lyncher.

Un jeune homme de 25 ans a été tué au cours de cette attaque, selon les mêmes sources. Mais aucune source officielle  n’a pu confirmer ces informations.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner