Sud Kivu: dix sept personnes portées disparues après l’attaque de FDLR

Les dix sept personnes emportées dans la forêt après l’attaque des présumés FDLR dans la nuit de mercredi 23 à jeudi 24 février à Irhambi Katana et Kasheke ne sont pas encore rentré dans leurs villages. Irhambi Katana et Kasheke sont situés à cheval entre les territoires de Kabare et Kalehe dans le Sud Kivu.

L’attaque avait débouché au pillage de plusieurs habitations à Kabumbiro-Kalehe et deux personnes avaient été blessées à Katana Irhambi. Les blessés sont soignés dans un hôpital local.

Le chef de groupement d’Irhambi Katana a demande au commandant secteur basé à Chivanga de déployer des militaires à Kabushwa et à Kahungu. Selon lui la population continue à vivre dans la psychose.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner