RDC: le gouvernement ouvre une enquête sur le viol des femmes à Minova en novembre

Le gouvernement congolais a ouvert une enquête sur le viol massif des femmes qui aurait été commis par des militaires congolais en novembre 2012 à Minova (Sud-Kivu) après leur retrait de Goma (Nord-Kivu) occupé alors par les rebelles du M23. L’enquête a pour objectif de vérifier les allégations faisant état du viol de cent vingt-six femmes rapportées par plusieurs ONG et le bureau conjoint aux droits de l’homme des Nations unies.

Une délégation mixte gouvernement-Monusco, qui séjourne à Minova depuis le jeudi dernier, a recueilli les témoignages de quarante-six viols commis essentiellement sur des femmes déplacées parmi lesquelles trois mineures. Le chef du poste de Minova, qui dit avoir été informé de vingt-six cas de viols, indique que d’autres victimes n’ont pas rapporté les viols dont ils ont été victimes.

Les victimes qui se sont prononcées disent attendre l’ouverture d’une chambre foraine au tribunal de Minova pour juger les présumés coupables.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (76)
Ceni (56)
Ebola (51)
FARDC (46)
Monusco (40)
Beni (40)
Kinshasa (35)
Caf (35)
Vclub (30)
Mazembe (27)
Linafoot (22)
Lamuka (22)
Sécurité (21)
Santé (21)