Sud-Kivu : les armateurs dénoncent la perception des taxes supprimées

L’Association des armateurs du lac Kivu et du lac Tanganyika (Assalak) dénonce la perception de certaines taxes supprimées par le gouvernement.

Le secrétaire exécutif de l’Assalak, Prudent Mpama, rappelle que le chef de l’Etat avait limité à quatre le nombre de services devant œuvrer aux frontières. Il indique également qu’en juin 2014, le gouvernement avait supprimé 38 taxes dans le secteur lacustre et fluvial.

Mais il regrette que toutes ces dispositions ne soient pas appliquées, affirmant notamment que la taxe du tourisme est toujours perçue alors qu’elle a été supprimée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)