Révision constitutionnelle: le PPRD et l’opposition à coûteaux tirés

Le Palmarès du 05 janvier 2010Le Palmarès du 05 janvier 2010

Le Palmarès du 05 janvier 2010

Les journaux parus, ce mercredi 5 janvier, consacrent essentiellement leurs gros titres à la controverse entre l’opposition politique et la majorité au pouvoir, au sujet de l’initiative de la révision constitutionnelle et l’éventualité d’une nouvelle loi électorale.

D’un coté, indique Le Palmarès, la majorité tient à tout prix à une révision constitutionnelle, jugée indispensable pour la survie de la démocratie congolaise.

De l’autre côté, poursuit le quotidien, l’opposition politique crie à l’arnaque. Elle rejette toute révision constitutionnelle et celle de la loi électorale en particulier.

Réponse du berger à la bergère, a indiqué le journal, le PPRD prévient qu’en cette matière, le dernier mot revient à la majorité.

Le Potentiel titre: «Le Gouvernement fixe l’opinion.» Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga a répondu de manière frontale à la déclaration de l’opposition, qui a accusé la majorité d’user des subterfuges pour retarder le processus électoral. Il a déclaré, selon ce journal, que le gouvernement de la République partage le souci des signataires de cette déclaration de mettre le processus électoral, acte fondateur d’une démocratie représentative, à l’abri de toute manipulation et de tout retard.

Quand, dans sa déclaration, l’opposition dénie à la Commission électorale indépendante (CEI) tout pouvoir de poursuivre la planification du processus électoral en attendant la mise en place de la Ceni, Lambert Mende y décèle une façon  d’entraîner l’opinion dans la confusion en violant  délibérément le texte et l’esprit de la loi organique 10/013 créant la Ceni, a ajouté ce journal.

D’après le quotidien, le porte-parole du gouvernement considère redondant et axiomatique le propos de l’opposition, selon lequel: on ne change pas de règles de jeu en cours de compétition. Il y trouve de graves contradictions qui en altèrent la quintessence.

Elections 2011 toujours, selon La Prospérité, «Boshab salue le retour de l’UDPS sur les rails ! »

A en croire le journal, le mardi 4 janvier 2011, le siège du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), a vibré au rythme de la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux.

Moment favorable pour expliquer les réalisations et tracer les orientations pour l’année 2011.

Et se prêtant à cet exercice, le secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab, a ramassé tous les points brûlants de l’actualité politique du pays:

Ceni, révision constitutionnelle, élections, rapport du PPRD avec les autres alliés de l’AMP ainsi que ceux de la coalition majoritaire au pouvoir.

Devant tous les camarades du Parti présidentiel, Evariste Boshab a soutenu la révision constitutionnelle et ce, en dépit de la montée au créneau de certains acteurs politiques.

«Que l’Opposition conteste, c’est son droit. Mais, la décision revient à la Majorité », a-t-il martelé.

Quant à la composition du bureau de la Ceni, Boshab est resté formel: «La loi doit être respectée par tous, car sans loi, il n’y a point de droits.»

Tout en reconnaissant l’opposition parlementaire, l’on se réjouit au PPRD du retour de l’UDPS qui avait boudé la sanction populaire en 2006, a déclaré Evariste Boshab, cité par le journal La Prospérité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner