Le Potentiel: Procès Chebeya, le colonel Daniel Mukalay craque

image=1013,320,y,left,]Le Potentiel consacre sa une à l’audience chaude de lundi 21 février dans l’affaire qui oppose le ministère public et les parties civiles aux assassins présumés de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana.

« On veut me faire porter le chapeau», s’est écrié le colonel Daniel Mukalay, principal accusé dans cette affaire. Et ce, après avoir été acculé par le ministère public et les parties civiles sur les SMS compromettants contenus dans son téléphone, rapporte le quotidien.

Les débats ont tourné autour du rapport de l’expert de la société de téléphonie cellulaire Tigo sur les relevés d’appels.

Des appels enregistrés du 24 mai au 10 juin 2010 chez le colonel Daniel Mukalay, la colonelle Alaine Mwenze Ilunga, le commissaire principal Jonas Mbaya, l’inspecteur Jerry Kahozi et le commissaire Michel Mwila.

Le Phare s’intéresse aux révoltes populaires en Afrique et se pose tant des questions les mercenaires congolais signalés en Lybie. D’après ce journal, les Congolais sont surpris d’apprendre que certains de leurs compatriotes se trouvent en Lybie, aux côtés des soldats du colonel Kadhafi. Objectif : participer à la répression des manifestations de rue.

La RDC, fait remarquer Le Phare, héberge des milliers des miliciens armés, des ex-FAZ et des déserteurs de l’armée régulière surtout à l’est et au nord du pays. Il y a aussi, un peu partout en Afrique, des soldats ex-FAZ en exil ainsi que des ex-gendarmes katangais appelés « Tigres.» Il s’agit là des cibles faciles pour un milliardaire de la trempe de Kadhafi, estime le journal.

La Référence Plus : Joseph Olenghankoy menacé par des badauds drogués

Les faits se sont produits, dans la nuit de dimanche à lundi 21 février à Bandundu-ville dans un couvent des prêtres, où logeait le leader des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (Fonus) en tournée de sensibilisation de sa base dans le Bandundu, révèle le quotidien.

Ses collaborateurs dénoncent un acte d’intolérance politique manigancé par les autorités locales, mécontentes du discours hostile au pouvoir en place. Discours tenu par Olenghankoy lors d’un meeting populaire.

Forum des As : Trop de rigueur tuant la rigueur, la rareté monétaire asphyxie l’économie

Le journal fait état d’une asphyxie qui plane sur l’espace congolais, en général, et kinois en particulier. Depuis plusieurs semaines, des membres de cabinets ministériels, des employés de secteurs public et privé, des fournisseurs et autres opérateurs économiques sont coincés. Ils se plaignent de ne pas accéder à leurs dus : pas de marchés, pas de salaires, pas de primes, etc. En tout cas, le secteur public parait le plus touché par cette rareté monétaire, renseigne Forum des As.

Le Gouvernement congolais et la Banque Mondiale envisagent une vaste campagne contre le chômage des jeunes, annonce pour sa part La Prospérité.

Le gouvernement est confronté à un taux élevé de chômage des jeunes, soit 67 % sur l’ensemble du territoire national, ainsi qu’à la hausse des prix des denrées alimentaires, face à des opportunités non exploitées.

Voilà pourquoi, selon le journal, le Premier Ministre, Adolphe Muzito, a tenu lundi à la Primature, une importante réunion. Autour de la table, d’un côté une équipe de la Banque Mondiale et de l’autre, les ministres de l’Economie Nationale, du Plan, de l’Agriculture, du Développement rural et de l’Industrie. En toile de fond, étudier les voies et moyens pour booster la croissance.

L’une des stratégies adoptées passe par la relance du secteur agricole, de l’élevage et de la pêche. Priorité à toutes les initiatives économiques sont à la fois porteuses de croissance et de création d’emplois pour les jeunes, précise le quotidien.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner