La Prospérité : les conclusions des gouverneurs des banques nationales africaines

center,]Revue de presse de jeudi 4 août

La Prospérité : les conclusions des gouverneurs

La Prospéritéconsacre sa une ce matin sur la conférence des gouverneurs des banques nationales africaine. Une réunion clôturée jeudi 4 août à Kinshasa. D’après la consœur, les recommandations des gouverneurs visent, entre autres, à renforcer les pools énergétiques régionaux de l’Afrique australe, centrale, de l’Est et de l’Ouest, le renforcement de la résistance aux risques agricoles et l’amélioration de la productivité en raison de leurs effets multiplicateurs en faveur de la croissance et de la réduction de la pauvreté.

Le Phare : Les argentiers dans une nouvelle croisade

Après avoir recommandé la mise en œuvre de mesures à court et à long terme visant à renforcer la résistance aux risques agricoles, indique le journal, le « Caucus africain », la conférence des gouverneurs des banques nationales, a exhorté le groupe dela Banque Mondialeà affecter plus de ressources à soutenir le développement des chaînes de valeur qui renforcent l’intégration des marchés.

De même, le groupe dela Banque Mondialepourrait est prié d’intensifier les investissements, d’adopter des démarches d’intégration régionale et d’appuyer leurs efforts visant à alléger les contraintes physiques.

Pendant ces temps, sur le plan social, une fausse note est à signaler du côté du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire.

L’Avenir : pendant que le corps administratif de l’ESU est en grève, le corps scientifique menace de faire autant

Selon les informations parvenues à L’Avenir, les administratifs du secteur de l’ESU sont en grève depuis mercredi 03 août, le ministre de l’ESU tente de leur faire entendre raison car, dit-il, le gouvernement a déjà le dossier en mains.

Jeudi 4 août dans la matinée, Mashako Mamba a rassuré les assistants et chefs des travaux qui menacent d’aller en grève, de la détermination du gouvernement à améliorer leurs conditions sociales lors d’un entretien dans son cabinet avec les représentants de l’Association du corps scientifique.

Le Phare : encore un assassinat à l’Université de Kinshasa

La nouvelle victime, selon Le Phare, s’appelle Espérance Bilewu, étudiante en 3ème Doctorat/ Médecine. Son corps a été découvert, jeudi 4 août, aux premières heures de la matinée, dans les parages de l’église du pasteur Baruti, au quartier Livulu, non loin d’un sous-commissariat de police, rapporte le journal.

Des témoins joints par Le Phare ont signalé que le cadavre portait des traces de violence, avec notamment un œil troué et un morceau de bois dans le sexe. Mais, curieusement, ses meurtriers n’ont touché à rien. Le décor laissait penser qu’elle avait été tuée ailleurs pour être jetée là où on l’a trouvée le matin, indique le journal.

L’Avenir :la Ceni avance, le dépôt des candidatures a commencé

Selon ce journal, proche du pouvoir, le dépôt des candidatures a commencé hier jeudi 4 sur toute l’étendue du territoire congolais. D’ailleurs, au lieu de 28 bureaux pour recevoir les candidatures comme en 2006, la Cenia mis en place 170 bureaux pour les élections de 2011, et à Kinshasa, 4 bureaux fonctionnent déjà.

Pour ce faire, insiste L’Avenir, Joseph Kabila qui veut jouer jusqu’au bout la carte de la transparence, a encouragéla Ceni d’aller de l’avant en même temps qu’il a demandé aux acteurs politiques congolais de mettre la main dans la pâte.

En rapport avec le dépôt des candidatures, le couac constaté par Le Phare est qu’il y a eu « Zéro candidature à la Ceni au premier jour ». Contacté par ce quotidien, proche de l’Opposition, un agent dela Ceni a confirmé que ce désagrément serait visiblement lié au problème technique et humain que cette structure chargée d’organiser les élections a rencontré.  Sur le plan technique, l’interlocuteur du quotidien a précisé quela Ceni n’a pas réussi à faire un déploiement de kits et autres matériels nécessaires à cette opération à temps sur l’ensemble du territoire national afin de recevoir et de traiter les candidatures.

Et sur le plan humain, la formation des agents appelés à recevoir et à traiter les dossiers accuserait du retard et  ne serait pas au point. Il n’est pas impossible quela Ceni reporte  la date du début des dépôts de candidatures en raison de tous ces problèmes.

Le Potentiel : Tshisekedi bouleverse les pronostics

Le confrère fait allusion au constat fait à propos du leader de l’UDPS qui a changé de style. Etienne Tshisekedi, reconnu pour ses propos incisifs, ses critiques violentes, note le quotidien qui se veut indépendant, a opté pour un discours conciliant en prônant l’amour du prochain. Un discours rassembleur pour un candidat à la présidence dela République. Saprésence bouleverse les pronostics dans la mesure où en 2006 plusieurs électeurs de l’UDPS avaient voté pour l’un ou l’autre parti en ordre de bataille à cette époque, indique le journal, avant de poursuivre qu’en 2011, tous les partis qui avaient bénéficié des voix de cet électorat sont condamnés à revoir leurs calculs.

Le Phare : « Tshisekedi votera au Katanga »

Le confrère, proche de l’Opposition, rapporte que le président de l’UDPS votera dans la cité de Kabongo, au Nord du Katanga. Selon Le Phare, Tshisekedi a fait cette grande nouvelle, jeudi 4 août, devant des milliers de combattants de son parti et des curieux réunis àla Placedela Gare, devant le bâtiment dela Poste, à Likasi, peu avant de boucler le meeting qu’il a tenu pour la circonstance.

Le confrère indique au passage que la ville de Likasi était complément paralysée. Toutes les activités administratives et commerciales étaient suspendues, les fonctionnaires ayant déserté leurs bureaux, et les vendeurs et vendeuses marchés, magasins et boutiques depuis le matin.

Par ailleurs, Le Phare précise qu’Etienne Tshisekedi a parlé de Thomas Lubanga et Jean-Pierre Bemba, actuellement en détention àla CPI, il a déploré l’injustice dont sont victimes ces deux citoyens congolais. Il n’y a qu’en RDC, a-t-il dit, où les voleurs sont inquiétés juste pour amuser la galerie, puis relâchés et nommés à de hautes fonctions.

Le Climat Tempéré de ce matin s’intéresse particulièrement au mémorandum de l’Opposition au président Joseph Kabila. Ce bihebdomadaire constate que 24 heures après que l’Opposition ait déposé mardi au cabinet du chef de l’Etat le mémorandum sur les conditions à remplir pour tenir des élections transparentes, crédibles et apaisées, Joseph Kabila Kabange, plutôt que d’y répondre directement, a estimé devoir se confier aux membres du corps diplomatique accrédité à Kinshasa.

Le  Raïs  leur a dit sans ambages sa volonté d’aller aux élections dans le délai, poursuit le journal. L’intégralité du Climat Tempéré d’aujourd’hui est essentiellement liée aux élections que vous pouvez vous procurer pour plus d’amples détails.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner