Le Phare : Kabila-Tshisekedi, la vraie bataille a commencé

A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l'UDPSA gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS

A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l'UDPS

Revue de presse de mercredi 31 août

Le Phare : Kabila-Tshisekedi : la vraie bataille a commencé

Le face-à-face Tshisekedi-Kabila à l’élection présidentielle du 28 novembre 2011 vient de se préciser, estime le Potentiel. Et pour cause, lundi 29 août à Kingankati, dans la banlieue Est de Kinshasa,la Majorité Présidentielleavait investi  Joseph Kabila comme candidat unique de cette famille politique dans la course à la magistrature suprême du pays, tandis que l’Opposition politique a choisi pour sa part la résidence d’Etienne Tshisekedi, à Limete, pour investir le président de l’UDPS comme candidat commun de l’opposition à présidentielle de 2011.

A ce sujet, La Prospérité annonce l’investiture d’Etienne Tshisekedi comme candidat unique de l’Opposition.

Plus de 80 partis de l’opposition ont remis, mardi, une copie de la carte dela République Démocratiquedu Congo à Etienne Tshisekedi en symbole de la prise du pouvoir et de l’unité du pays.

Le leader de l’UDPS a saisi cette opportunité pour exprimer toute sa gratitude à ses pairs et souhaité que son investiture comme candidat commun de l’opposition à la présidentielle de 2011 soit l’expression de l’unité de toute la nation congolaise.

‘‘Merci à tous les vrais opposants et rendez-vous dans quelques jours’’, a lancé le leader maximo.

L’Avenir soutient que cette Candidature unique est hypothétique à l’Opposition. D’après ce journal, même si 82 partis politiques de l’Opposition ont investi leur candidat, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, qui promet de déposer sa candidature le 5 septembre 2011, les absences du MLC, de l’UNC et de l’UFC se sont faites remarquer.

Voilà qui fait penser au confrère que cela permettrait à Kabila de gagner sans forcer, croit savoir L’Avenir. Selon le journal, les opposants baliseraient une voie pourla Majorité présidentielle.

Pour sa part, Le Phare révèle que pour confirmer l’unité de l’opposition, une vingtaine de leaders des partis politiques, absents à Fatima, lors de la prise de la décision désignant E. Tshisekedi comme candidat commun, sont venus signer à leur tour pour officialiser leur adhésion à cette position. On a ainsi noté la signature de Joseph Olengha Nkoy des Fonus et Dr Kabamba de G14.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner