Le Phare: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe ont déposé leurs candidatures

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse de jeudi 8 septembre 2011

Le Phare : Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe ont déposé leurs candidatures

Le Phare consacre sa manchette au dépôt de candidatures de Nzanga Mobut, président de l’Union des démocrates mobutistes et Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise à la présidentielle de 2011 en RDC.

Le Phare commente la vie politique passée de ces deux candidats et indique que François-Joseph Nzanga, Vice-Premier ministre et Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale dans le gouvernement formé par l’Alliance dela Majorité Présidentielleà l’issue des élections de 2006 s’est tapé une petite publicité au début de l’année, en se faisant révoquer du gouvernement par le Chef de l’Etat, pour désertion de poste (absence prolongée à l’étranger).

Vital Kamerhe, lui, se fait passer aussi pour un opposant, soutient le journal, en dépit de la controverse que suscite, au sein de sa famille politique, sa rupture  avec Etienne Tshisekedi, plébiscité « Candidat commun » d’une large portion de l’opposition.

L’Avenir a préféré rapporter la déclaration Kamhere, après qu’il a déposé sa candidature. Le leader de l’UNC a affirmé s’engager à poursuivre les pourparlers avec l’UDPS.

Selon L’Observateur, Vital Kamhere a justifié sa décision de se porter candidat. Selon lui, il a compris les préoccupations du peuple congolais qui aspire à un avenir meilleur et à un leadership visionnaire et responsable. Kamhere estime qu’il peut incarner ce nouveau leadership capable de redonner espoir au peuple congolais. Selon lui, il ne s’agit pas d’instaurer un système où les dirigeants mettent le peuple à leur service, mais plutôt mettre en place un mode de gestion au service du peuple.

La Prospérité note que devant des nombreux partisans de l’Union pour la Nation Congolaise qui, visiblement, affichaient l’image d’une homogénéité compacte, Kamerhe a pris date avec l’histoire. Il affrontera Kabila, Tshisekedi, Kengo et consorts. Quant à ceux qui pensaient que l’Opposition ne devrait pas présenter deux candidats à la présidentielle pour éviter l’échec, indique le quotidien, Vital Kamerhe répond : « n’ayez pas peur. Le chien a toujours quatre pattes mais, il n’emprunte qu’un seul chemin».

Quant à Mobtu Nzanga, Le Potentiel reprend la réponse que l’ancien vice-premier ministre et ministre de l’Emploi et prévoyance sociale a donné à la presse en rapport avec le dépôt de sa candidature : «Notre candidature, c’est une candidature pour gagner et non pour rire».

Face aux violences de lundi et mardi dernier à Kinshasa, L’Observateur rapporte que «L’Archevêque Laurent Monsegwo lance un appel au calme». Selon le confrère, Le Cardinal Monsengwo a condamné cette violence qui, n’est pas de nature à conduire le pays vers des élections démocratiques,  apaisées, crédibles et transparentes.

La Prospérité se fait également l’écho d’un communiqué de Freedom for Journalist (FFJ), une organisation de défense de la liberté de la presse. Selon ce journal, l’ONG prend au sérieux des menaces dirigées contre Canal numérique télévision (CNTV), une chaîne de télévision privée émettant à Kinshasa, appartenant à Alexis Mutanda, haut cadre à l’UDPS, principal parti de l’opposition.

D’après La Prospérité, ces menaces proférées font état d’une attaque imminente visant l’émetteur positionné à Binza-Pigeon, (Ouest de Kinshasa) et l’administration basée au centre-ville.

Le Phare revient sur les violences observées à Kinshasa lundi et mardi et rapporte que «La Monusco dénonce le recours aux policiers non formés». Le confrère reprend in extenso les propos de Madnodje Mounoubai, porte-parole dela Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC:

«Sur les 36.000 policiers opérant dans la ville de Kinshasa, 6.000 ont été déjà formés aux techniques de contrôle de foule. Mais les policiers formés n’ont pas été affectés à l’encadrement lors des manifestations qui ont eu lieu ces jours-ci à Kinshasa. Le gouvernement a décidé de recourir à d’autres unités que celles qui ont été outillées dans la maîtrise de la foule».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (94)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (35)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)