L’Avenir: pour un second mandat, Joseph Kabila candidat à sa propre succession

center,]Revue de presse Kinoise du lundi 12 septembre

L’Avenir: pour un second mandat, Joseph Kabila candidat à sa propre succession.

Le confrère rapporte que, comme en  2006, Joseph Kabila se présentera à l’élection présidentielle de novembre 2011 comme indépendant. Pour le journal c’est un signe qui prouve qu’il n’est pas lié à un parti quelconque, associations ou personnalités, mais il se veut un candidat du peuple congolais.

“Les tenants de l’option Kabila candidat unique de la MP vont-ils se retrouver dans le candidat indépendant ?”, s’interroge le confrère.

L’Avenir soutient que la stratégie de l’opposition, aile Sultani, pilotée par Kamhere, Kengo, Luhaka et consorts n’aura duré qu’une matinée.

Le confrère explique que chaque ténor s’est mué en candidat de l’opposition ou en indépendant, même tout en étant conscient de ne pas en être l’unique.

La Prospérité: Kengo tend la main à Tshisekedi et consorts

La consœur reprend l’explication fournie par Léon Kengo wa Dondo pour justifier son ouverture vis-à-vis des autres candidats de l’opposition:

«Nous ferons en sorte qu’il y ait un seul candidat au sein de l’Opposition. Car, il est difficile de dire que le dialogue est arrivé à sa fin, on va trouver celui-là qui sera notre candidat à tous. Parce que jusque-là, nous ne sommes que des candidats de nos partis».

Toujours en rapport avec le dépôt des candidatures de l’opposition,  Le Pharerapporte que la Majorité Présidentielle aligne en principe deux représentants, à savoir Joseph Kabila et Antipas Mbusa.

A l’Opposition la liste s’est allongée avec les candidatures d’Oscar Kashala et Adam Bombole, explique le journal qui ajoute:

“La candidature de ce dernier suscite une petite controverse en raison du refus de son parti, le MLC, de l’endosser.”

Le journal s’étonne aussi que les opposants, notamment de l’opposition aile Sultani, qui prétendaient cheminer ensemble pour maximiser les chances de l’opposition pour battre Joseph Kabila à la présidentielle viennent de surprendre l’électorat en se présentant en ordre dispersé.

L’Observateur se dit, lui, déçu de la désorganisation de l’opposition qui veut arracher légalement le pouvoir à Joseph Kabila.

Ce spectacle, indique le journal, met  à nu le degré de désorganisation des partis politiques congolais, s’indigne le confrère.

Le Phare renseigne qu’Etienne Tshisekedi a été reçu par des officiels belges. Selon Roger Lumbala, qui a livré l’information au journal le samedi 10 septembre, l’accueil réservé au président de L’Union pour la démocratie et le progrès social est un signal qui indique que la Communauté Internationale le considère déjà comme le Président de la RDC qui sortira des urnes en 2011.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner