L'Avenir: Etienne Tshisekedi privé de ses "combattants" en Belgique

=2812,320,y,center,]Revue de presse kinoise de mardi 13 septembre 2011
L’Avenir: Etienne Tshisekedi privé de ses combattants en Belgique

«Tshisekedi privé de « ses combattants » : La Belgique aurait évité le débordement». D’après le confrère, la prise en charge totale en matière de sécurité par la sûreté belge serait due à son statut de candidat officiel à la présidence de la RDC, dès son arrivée dans la capitale belge le 10 septembre dernier. Une déception de ses combattants, souligne le confrère.

Pour sa part, la Prospérité revient sur le remaniement du gouvernement.

Selon la consoeur, à part Louis Koyagialo, Jean-Pierre Darwezi, qui, jusqu’ici chapotait l’Agence National de Renseignement (ANR) est nommé ministre de l’Economie Nationale.

Justin Kalumba Mwana Ngongo, ancien directeur de cabinet de Philippe Futa, devenu ministre du Commerce Extérieur pour le compte du Panu tel que renseigne la consœur. La Prospérité croit savoir que l’objectif assigné à cette nouvelle équipe consiste d’une part, à renforcer les capacités de gouvernance en vue d’accélérer avec les chantiers de la République, d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie sociale des Congolais et, d’autre part, d’assainir le climat des affaires, favoriser la tenue des élections apaisées et de garantir la sécurité des personnes et des biens.

Le Phare constate que dans ce troisième remaniement, toujours conduit par le Premier ministre Muzito depuis novembre 2008, les deux faits marquants de la nouvelle équipe ministérielle sont la montée de Louis Koyagialo, ancien secrétaire exécutif de l’AMP, comme Vice-Premier ministre chargé des Postes et Nouvelles technologies de la communication, ainsi que le départ d’Antipas Mbusa Nyamwisi du ministère de la Décentralisation et Aménagement du Territoire, du reste supprimé. Des changements qui interviennent à trois mois de la fin de la législature, indique Le Phare.

Sur un tout autre chapitre et sur le plan diplomatique, L’Observateur rapporte que la RDC fait une percée. Le journal annonce que dans cette matière, et pour cause, un fils du pays, «Mpasi Makienga a été élu à la Commission de droit international de l’UA», ce qui permet ainsi à la RDC de réintégrer la haute fonction publique internationale au sein de cette organisation.

Le pays, comme on peut bien s’en rendre compte, renoue petit à petit avec la scène internationale. Sauf que des efforts doivent être faits pour apurer les arriérés de cotisations dans plusieurs organisations internationales et régionales où l’Etat congolais est membre, conclut le confrère.

L’Avenir rapporte, en santé, que La RDC a besoin de 5,4 millions de dollars américains pour faire face à la rougeole qui sévit depuis un certain temps dans six zones de santé notamment de Boma et Muanda dans le Bas-Congo.

Adam Bombole suspendu

Adam Bombole, cadre et député MLC a fait sensation le dimanche dernier en se portant candidat à la présidentielle de Novembre comme indépendante. C’est pour cette raison qu’il est suspendu de toutes ses fonctions, notamment président de l’interfédéral de Kinshasa, au sein du MLC, parti de Jean-Pierre Bemba auquel il appartient.

L’Avenir rapporte que c’est Valentin Gerengo qui assure l’intérim à la présidence Inter fédéral de Kinshasa. Entre-temps, soutient le confrère, la malheureuse décision est intervenue tard, pourtant ce dernier aurait déposé sa candidature en tant qu’indépendant, avec le quitus du chairman.

Dans son éditorial appelé « Rasoir », La Prospérité constate qu’au MLC, c’est la pagaille, d’autant plus que, telle que l’indique la consœur, Bombole, lui-même, affirme ne pas avoir besoin de l’aval de quiconque. «Igwe», comme on a surnommé Bemba en 2006, serait-il partial, en accordant à Bombole ce qu’il a refusé il y a quelques temps à François Muamba, l’ex SEGE déchu ? S’interroge La Prospérité. Voilà qui plonge le MLC dans une nouvelle crise à quelques jours des élections présidentielle et législatives nationales, renchérit le quotidien.

Pour Le Phare, «le parti du « Chairman » est  à l’heure du nettoyage des écuries». D’après le confrère, Adam Bombole ne représente qu’un échantillon des membres dont les faits et gestes, en cette période préélectorale, indiquent qu’ils sont porteurs d’un agenda caché, contraire à la lecture que Jean-Pierre Bemba et ses proches collaborateurs restés au pays font des enjeux politiques de l’heure. C’est fini avec le dossier Bombole

La Prospérité  parle aussi du premier désistement à cette présidentielle. il s’agit de madame Angèle Makombo qui s’aligne derrière Kengo. Selon la consœur, c’est après que la candidate se soit posée la question de savoir quel leader de l’opposition réunissait les capacités d’homme d’Etat, de rigueur et d’expérience, pour redresser la RDC et qui avait la chance de l’emporter en novembre prochain ?

Toujours concernant la présidentielle, Le Phare constate qu’il y a des «pasteurs propagandistes», et la conséquence, vous l’avez deviné : «des bagarres deviennent fréquentes dans les églises», c’est ce que rapporte le confrère. Selon le confrère, la tension monte dans beaucoup d’églises dites du Réveil, une situation qui tend à se répandre dans d’autres confessions religieuses, notamment les musulmans, les kimbanguistes et probablement les catholiques.

Pourquoi ? eh bien parce que, selon Le Phare, il ya partage non équitable et fortement déséquilibré des cagnottes que les acteurs politiques ont pris l’habitude de remettre aux prêtres, pasteurs, évangélistes et Imams ainsi que d’autres hauts responsables des confessions religieuses pour «motiver» les adeptes à venir nombreux aux manifestations politiques, avec pour but visé de démontrer à l’opinion que l’on dispose d’une base forte, solide et importante.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner