La Prospérité: "Bureaux de vote fictifs: l'UDPS accuse !"

center,]Revue de presse de mardi 22 novembre 2011

La Prospérité s’exclame à sa une de ce matin: ” l’UDPS accuse!”. En fait, l’UDPS dénonce les irrégularités constatées dans le processus électoral en cours et demande à la Communauté Internationale d’exercer une pression sur la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Parmi ces irrégularités, il y a le cas des bureaux fictifs que le parti d’Etienne Tshisekedi dénonce, sinon ses “témoins ne sauront pas par où commencer étant donné que la cartographie des bureaux de vote n’est pas claire“.

Dans la même logique des accusations de l’UDPS, Le Phare note que “la Ceni entretient d’une  façon consciente et au profit de l’actuel président sortant, Joseph Kabila, la fraude dans le processus électoral actuel“.

Cela est facilement perceptible à travers les multiples incorrections et tentatives de fraude que les partis politiques de l’opposition dont l’UDPS ne cessent de dénoncer sur terrain, indique le confrère.

Au nombre des accusations, il y a aussi, “la partialité dont fait preuve la Ceni lorsqu’elle nomme des membres actifs de PPRD dans les bureaux de compilation des résultats, en catimini, sans appel d’offres d’emploi dans les provinces concernées, a révélé l’UDPS“, cité par Le Phare.

A propos des bureaux fictifs, L’Avenir estime que l’erreur de la Ceni est d’avoir fait le «copier-coller».

Au lendemain de l’héritage des dispositifs administratifs de la Commission électorale indépendante (CEI) écrit le confrère, la cartographie électorale aurait nécessité une retouche profonde, au regard notamment du temps qui s’est écoulé entre deux élections et la taille géographique du pays.

Sur un autre registre, Le Potentiel avertit qu’il faut faire attention à la manipulation concernant la publication des résultats des élections.

Si les sondages ne font pas nécessairement le «vote», soutient le journal, la multitude des «centres de proclamation des résultats» risque de mettre la poudre au feu.

“Ce qui pourrait se passer au lendemain du 28 novembre avec cette probabilité que la voix de la Ceni sera étouffée”, craint Le Potentiel.

Avec cette analyse que vous pouvez lire intégralement dans ce journal, le confrère estime que “la pagaille” pointe à l’horizon.

A propos des candidats, L’Avenir se plonge dans l’imaginaire en proposant la candidature du feu le maréchal Mobutu.

De sa grosse voix autoritaire et imposante, indique le confrère, Mobutu parlerait de ce qu’il a fait du Congo, un pays qui lui doit tout – la paix- la souveraineté – l’intégrité territoriale – l’unité nationale – l’ouverture au monde, etc.

Il défierait quiconque de montrer une faille sécuritaire lors de son long règne de 32 ans. La suite de cette fiction est à lire dans la parution de ce matin.

De la réalité maintenant, Le Potentiel rapporte que Moïse Katumbi prouve sa loyauté et rassure Joseph Kabila sur sa réélection à la présidentielle de novembre 2011.

L’Observateur rapporte, pour sa part, qu’à quelques jours de la présidentielle, Mbusa Nyamwisi croit encore à un candidat unique de l’opposition. Le confrère tire cette information de l’interview qu’a accordée, lundi 21 novembre, le patron du RCD/KML à  RFI.

Jean-Pierre Bemba soutient Etienne Tshisekedi. C’est l’annonce que fait La Prospérité ce matin.

Le quotidien tient cette information de Jean-Claude Vuemba, Président national du Mouvement du Peuple Congolais pour la République, MPCR.

D’après la consœur, c’est demain mercredi que le Chairman du MLC va se prononcer, depuis La Haye où il se trouve sur le soutien à apporter à la candidature du président de l’UDPS.

‘‘Igwe’’ national ayant encore une influence politique non négligeable dans les esprits des Congolais, ce mot d’ordre longtemps attendu, ne manquera pas de faire tâche d’huile, constate le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner