Le Potentiel: «Législatives 2011, le mot des experts internationaux»

Une vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoUne vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse de mardi 27 novembre 2011

Le Potentiel constate que le compte n’est pas bon pour les élections 2011 en RDC. Elles n’ont pas encore livré entièrement leurs secrets, jusqu’ici.

Le quotidien explique qu’on se bute maintenant à la proclamation des résultats des législatives 2011. La crédibilité de ce scrutin est désormais entre les mains des experts internationaux.

Le journal  relève que la semaine précédant la fête de Noël et le week-end dela Nativité, ont été marqués par deux faits au niveau dela Ceni : la suspension de la publication des résultats partiels des législatives 2011 et l’implication de la communauté internationale dans les opérations électorales.

Au menu de ces décisions, note le confrère, tout mettre en oeuvre pour assurer la transparence dans le dépouillement et le comptage des voix, principalement au niveau des Centres locaux de compilation des résultats.

« Décisions qui, selon le tabloïd, font suite aux graves irrégularités qui ont entaché ce processus électoral avec tout le risque d’affecter gravement sa crédibilité, au-delà la fiabilité du scrutin », le conclut le journal.

La Prospérité revient ce matin sur l’homélie de l’archevêque de Kinshasa lors de la fête de nativité et balance à la une : “Paix et réconciliation : Revoici Monsengwo !

Le quotidien rapporte qu’à Kinshasa, différentes églises catholiques et protestantes ont commémoré cette venue du Messie avec faste.

Le journal indique que dans son homélie de la messe de réveillon de Noël, àla Cathédrale Notre-Dame du Congo, l’Archevêque de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, s’est voulu très contextuel.

Le Prélat catholique a exhorté le peuple de Dieu de la RDCà entretenir ‘‘la paix au quotidien’’. Une paix, a-t-il souligné, qui est un héritage que le Christ a légué au monde après avoir accompli, par son sacrifice rédempteur, la réconciliation de l’homme avec Dieu et des hommes entre eux.

Relayant les propos du cardinal, le journal note que cette paix n’est possible que s’il y a la justice, l’amour et la vérité.

« La vérité fait que cette justice soit authentique et véridique », a martelé le Cardinal de la RDC. Cela, avant d’en appeler à la solidarité et au partage.

L’Observateur consacre sa une à l’actualité marocaine

Face aux grands défis de l’heure : Des intellectuels Congolais et Sénégalais lancent un appel pour le retour du Maroc au sein de l’UA.

Le confrère souligne que les hommes et femmes de culture, réunis au sein d’un Comité africain d’initiative, ont lancé la semaine dernière un appel pour le retour du Royaume du Maroc au sein de l’union africaine.

Le quotidien rappelle que Le Royaume du Maroc n’est plus membre de l’union africaine, anciennement Organisation de l’Unité africaine (OUA) depuis 1984, année à laquelle l’institution a reconnu et admis en son sein le Front Polisario qui revendique l’indépendance du Sahara occidental.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner