L’Observateur : «Kabila attendu à Kinshasa pour la cérémonie d’échanges de vœux avec le corps diplomatique»

Joseph Kabila Kabangé le 20/12/2011 à Kinshasa, durant sa prestation de serment devant des juges de la cours suprême de la justice de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoJoseph Kabila Kabangé le 20/12/2011 à Kinshasa, durant sa prestation de serment devant des juges de la cours suprême de la justice de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Joseph Kabila Kabangé le 20/12/2011 à Kinshasa, durant sa prestation de serment devant des juges de la cours suprême de la justice de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du mercredi 25 janvier

L’Observateur annonce : «Kabila attendu à Kinshasa pour la cérémonie d’échanges de vœux avec le corps diplomatique» Le président devra recevoir les vœux du corps diplomatique. Cette cérémonie qui s’inscrit dans la ligne même de la convention de Vienne, note le journal, sera marquée par le discours du doyen du corps diplomatique, l’ambassadeur du Gabon en RDC. Les diplomates vont donner à cette occasion, la position de leurs pays respectifs sur la situation politique en RDC.

 

Pour sa part, poursuit le quotidien, le président Kabila donnera les grandes lignes de la diplomatie congolaise. Cette cérémonie n’était plus organisée depuis trois ans, souligne le tabloïd. La cérémonie va permettre le retour du chef de l’Etat sur la scène politique après une absence de plusieurs semaines, qui a donné lieu à beaucoup de spéculations.

 

De son coté, Le Potentiel s’intéresse à l’économie : « Gouvernement – population : TVA : la confusion totale » Tout le monde s’accorde pour dire que la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est tombée comme un cheveu dans une soupe. Elle a été lancée au mauvais moment, alors que tous les contours de son application ne semblaient pas être maîtrisés, selon le journal.

Conséquence: surchauffe sur les marchés des biens de consommation et des services, effritement du pouvoir d’achat de la population. Entre le gouvernement et les consommateurs, la confusion est totale ; avec à la clé, la crainte d’une explosion sociale, indique Le Potentiel.

La Prospérité annonce : «Dialogue politique: Hervé Ladsous dans nos murs !» C’est dans un climat de suspicion que le nouveau secrétaire  général adjoint chargé du maintien de la paix à l’Onu, le Français Hervé Ladsous, est arrivé mardi 24 janvier à Kinshasa, en visite officielle.

Dans son agenda, révèle journal, il est prévu des entretiens avec les membres du Gouvernement, les représentants de la classe politique congolaise mais également avec les responsables des organisations du système des Nations unies.

Le Phare revient sur les inquiétudes de la Voix des sans voix et titre : «Non à la relégation de Monsieur Etienne Tshisekedi à Kabeya Kamwanga» D’après les informations parvenues à la VSV, ledit plan consiste à envoyer un commando spécial chargé d’enlever M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba dans sa résidence à Kinshasa/Limete avant de le reléguer dans son village natal à Kabeya Kamwanga, province du Kasaï-Oriental le plus tôt possible.

Pour ce faire, poursuit le quotidien, plusieurs militaires auraient déjà été dépêchés à Mbuji-Mayi, avec comme mission d’accompagner M. Etienne Tshisekedi au lieu de relégation où ce dernier devra séjourner trois années durant avant de le retourner à Kinshasa, capitale de la RD Congo, conclut Le Phare.

 

La Prospérité tire la sonnet d’alarme: «La défense de la liberté de la presse en péril : Les responsables de FFJ menacés ! » Les principaux responsables de « la très sérieuse organisation de défense de la liberté de la presse, Freedom for journalist, (FFJ) font l’objet d’incessants appels téléphoniques menaçants », depuis mardi 24 janvier dernier.

«Vous êtes mal éduqués, nous vous connaissons et bientôt nous allons vous régler des comptes pour des dénonciations contre nous dans les médias». C’est en ces termes que l’inconnu a tenu ses propos au téléphone à l’endroit des responsables de FFJ, le mardi 24 janvier 2012 vers 19H52, rapporte le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner