Le Potentiel: « Ce jeudi 16 février : rentrée politique »

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa.Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa.

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa.

Revue de presse de jeudi 16 février 2011

Le Potentiel note que le point de non retour sera atteint aujourd’hui avec la tenue de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale.

La première d’une longue série de cette deuxième législature après les élections de novembre 2011. Curieusement, constate le journal, la convocation de cette session extraordinaire coïncide avec la commémoration du vingtième anniversaire du «massacre des chrétiens», le 16 février 1992. Voilà qui donne un caractère tout à fait spécial à cette journée du jeudi 16 février 2012. « Une journée hautement politique », estime Le Potentiel.

Le confrère rapporte que le 16 février restera une date importante dans les annales du pays.

Elle marque la grande rentrée politique en RDC après les élections hyper médiatisées de 2011 et qui continuent à soulever des vagues. Mais aussi, poursuit le journal, la nette ligne de démarcation entre la fin de la «période de grâce» et une nouvelle ère. Celle qui consiste à préserver et à consolider des acquis pour un véritable envol, ou un retour à la case départ.

La Prospérité: « Barack Obama pour un gouvernement inclusif en RDC »

 

Le journal constate que c’en est fini avec les balbutiements et autres positions équivoques qui semblaient prendre corps quant au processus électoral en RDC.

Selon le quotidien, Les Etats-Unis d’Amérique ont parlé d’une voix forte pour déclarer clairement que « Joseph Kabila est reconnu Président dela Républiquepour les cinq prochaines années par le gouvernement américain ».

C’est ce qui ressort de la déclaration de l’Ambassadeur de ce pays, James Entwistle, hier mercredi, 15 février 2012, au cours d’une conférence de presse, au Centre Culturel américain, à Kinshasa/Gombe, rapporte le journal.

Cette reconnaisse arrive « malgré la déception du peuple congolais liée aux irrégularités flagrantes et autres tricheries massives relevées lors des élections présidentielle et législatives du 28 novembre 2011 », estime La Prospérité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner