L’Observateur : « Guerre au Nord-Kivu : la traque de Bosco Ntaganda alias Terminator est lancée »

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Revue de presse du mardi 15 mai 2012

L’Observateur rapporte que l’armée congolaise, appuyée par la Force d’intervention rapide, vient de lancer la traque de Bosco Ntaganda. Il est question de tenter d’obtenir la reddition du général, recherché par la CPI. Le quotidien note cependant que la position de Bosco Ntanganda n’est pas connue mais qu’aux dernières nouvelles, l’officier rebelle et ses hommes se seraient retranchés dans le parc national des Virunga … la frontière avec le Rwanda, leur étant fermée.

A  ce même sujet, La Prospérité annonce que : « Par la voix d’Ivan Simonovic, l’ONU encourage la traque de Bosco Ntaganda ! »
Le journal constate que le rouleau compresseur s’étend de plus en plus contre les auteurs des crimes commis dans la partie Est de la RDC. Au-delà de la traque organisée par le Gouvernement Congolais, via les FARDC, pour anéantir toutes les velléités bellicistes des mutins, avec à leur tête le Général Bosco Ntaganda, Kinshasa vient de recevoir le soutien du Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies aux Droits de l’homme, Ivan Simonovic, fait remarquer La Prospérité.

De son côté, Le Potentiel  note au sujet des  Combats au Nord-Kivu que : « Kigali offre sa médiation pour une solution politique négociée »

Le journal rapporte que le Rwanda offre sa médiation à la RDC pour trouver une solution pacifique aux combats qui opposent l’armée régulière aux mutins qui ont fait défection dans les FARDC depuis début avril dernier au Nord-Kivu.

Apropos de cette main que tends le Rwanda à la RDC, L’Avenir, sceptique, titre : « Fardc – Bosco Ntaganda : Pure distraction, pas de bons offices de Kigali ».

Selon le quotidien, de bons offices de Kigali devraient aussi être profitables au général fugitif Bosco Ntaganda, accusé par Kinshasa d’être à la base de l’actuelle situation que connaît la province du Nord-Kivu. Ce qui pousse Kigali à proposer son aide, indique le journal, c’est le fait que les populations meurtries et en errance fuient leurs champs et leurs villages pour trouver refuge au Rwanda, au Burundi ou en Ouganda. Ce qui risque de devenir une source de tracas pour les pays hôtes, et déstabiliser ainsi toute la région, renchérit le journal.

L’Avenir annonce également que la CPI réclame de nouveau Bosco Ntaganda.

Et pour terminer, L’Observateur nous informe que: « La SNEL est dotée d’un nouveau transformateur de 75 MVA ».

Selon le quotidien, l’amélioration de la qualité des services à la clientèle, reste le souci principal du comité de gestion de la Société nationale d’électricité.

L’Observateur annonce que la Banque mondiale va financer les études du Projet Inga 3, pour appuyer le secteur énergie électrique en RDC, un secteur en proie aux difficultés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner