Le Potentiel : «Guerre dans le Kivu : le Rwanda dos au mur ! »

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Revue de presse du lundi 11 juin 2012

Le gouvernement confirme ce que l’opinion savait déjà : l’insécurité dans l’Est tire ses origines du Rwanda. Le voile est désormais tombé lance Le Potentiel.

La mutinerie en cours dans l’Est de la RDC reçoit des appuis en hommes et en logistique du Rwanda, dans « une passivité » déconcertante de la communauté internationale (Etats-Unis, Grande-Bretagne, UE, etc.) poursuit Le Potentiel. C’est cette même communauté internationale qui appelle continuellement le chef de l’Etat, Joseph Kabila, à faire preuve de démocratie et de gouvernance dans la gestion des affaires de l’Etat, fait remarquer le journal.

Plus d’excuses donc pour la communauté internationale qui doit libérer la RDC du handicap de l’Est pour la concrétisation de la «révolution de la modernité» prônée par le chef de l’Etat, conclut le Potentiel.

La Prospérité s’est intéressée au poste de porte-parole de l’opposition et titre « UDPS: Samy Badibanga part favori ! »

La prospérité rapporte que l’Institut de Sondage ‘‘Les Points’’ a plébiscité cet élu de l’UDPS au regard de l’enquête qu’il a menée du 6 au 7 juin 2012 auprès des élus du peuple et de la population congolaise.

En effet, à quelques jours de l’expiration du délai constitutionnel relatif au choix du porte-parole de l’opposition politique, le consensus est loin d’être dégagé au sein de cette famille politique plurielle, minée par des divisions intestines, note le journal. Aussi, selon La Prospérité, avance-t-on inexorablement vers la deuxième possibilité du choix qui est le vote.

Bien que non reconnu dans la Cour des grands leaders, Samy Badibanga, cet ancien conseiller spécial d’Etienne Tshisekedi et homme-orchestre de sa campagne électorale à la présidentielle de novembre 2011, est bien positionné pour devenir le porte étendard de l’opposition, estime le quotidien. Il bénéficie du soutien du groupe parlementaire UDPS/FAC qui est constitué de 55 membres, indique La Prospérité.

Sur le même, Le Potentiel nous informe que : «Vital Kamerhe a été investi par l’UNC»

Le Potentiel souligne que L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) vient d’investir Vital Kamerhe, son président pour occuper le poste de porte-parole de l’Opposition.

Les cadres de cette formation politique, renseigne le quotidien, ont jeté leur dévolu sur l’ancien speaker de l’Assemblée nationale de la législature 2006-2011. Ancien proche collaborateur du président Kabila, Vital Kamerhe est tombé en disgrâce à la suite de ses prises de position téméraires contre des opérations militaires conjointes entre les FARDC et l’armée rwandaise, explique Le Potentiel.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (178)
Ebola (59)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
élection (25)
Unpc (24)
Corruption (23)
Linafoot (22)
Caf (21)
Mazembe (21)