Le Potentiel : « Tempête avant le sommet de la Francophonie »

Au village du XIV sommet de la francophonie le 9/10/2012 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse de jeudi 11 octobre 2012

 Le Potentiel rapporte que la dernière déclaration du président français n’a pas laissé indifférent le gouvernement de la RDC qui, par l’entremise de son  porte-parole, a réagi en s’appesantissant sur ce qu’il appelle les « contre-vérités » de François Hollande.

Dévoilant ce jeudi les contours de la politique africaine de la France, poursuit le journal, le président français ne manquera pas de revenir sur ce sujet qui fâche. D’où, d’après Le Potentiel, entre Paris et Kinshasa, c’est désormais l’escalade verbale, sinon une tempête qui précède le choc frontal à l’occasion du 14ème sommet de la Francophonie qui se tient du 12 au 14 octobre à Kinshasa.

Pour sa part, L’Avenir signe: « Droits de l’homme, démocratie et reconnaissance de l’opposition. Mende éclaire Hollande ». Selon le quotidien, Le porte-parole du Gouvernement a reconnu qu’il arrive que des dépositaires de l’autorité de l’Etat congolais agissent en marge des lois, des règlements et des droits des personnes. L’option prise par le gouvernement en la matière, est contenue dans la formule « Tolérance zéro », a-t-il affirmé.

Sur le même chapitre qui soulève une tempête entre Paris et Kinshasa,  L’Observateur titre: « Déclarations tonitruantes du président français, Yamina Benguigui recadre devant Matata Ponyo ».

Reçue hier par le premier ministre Matata, la ministre française déléguée à la Francophonie, Yamina Benguigui, vient de calmer la tempête.

Selon le journal, la ministre française a joué à la prudence en affirmant que « ce sommet défend avant tout les valeurs de la démocratie…et qu’il ne faut pas voir derrière, les interprétations malveillantes ».

Et pour clore, Le Potentiel nous renseigne que près de Mambassa : des rebelles occupent un village après en avoir délogé les FARDC… Information que corrobore L’Observateur en affirmant que: Les FARDC sont en difficulté près de Mambasa face aux rebelles fidèles au chef Manu qui ont investi depuis trois jours le village Bilulu, au Sud-Ouest de Mambasa dans la Province Orientale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner