La Prospérité : « Goma: la Société civile dénonce le M23 ! »

Les rebelles du M23 lors de leur entrée dans la ville de Goma en novembre 2012.

 Revue de presse du mardi 5 février 2013

La Prospérité relaie les manœuvres des rebelles du M23 autour de la ville de Goma dénoncées par la société civile du Nord-Kivu. A en croire le journal, les rebelles du M23 renforcent leurs positions notamment à Munigi, Kibati, Kanyaruchinya et Buhimba. Plusieurs sources indépendantes et sécuritaires dans cette province confirment cette information, selon La Prospérité.

La Société civile du Nord-Kivu lance un appel au Gouvernement de Kinshasa. Il faut agir rapidement « pour rassurer la population de Goma contre une éventuelle attaque du M23 » et « prendre des dispositions d’une réplique au cas où le M23 décidait de reprendre les armes ». 

«Est-ce une manière pour le M23 de faire pression sur Kinshasa afin que les discussions soient élargies aux questions politiques, économiques et sécuritaires», se demande le journal. Toutefois, l’on n’est pas encore à ce point. Cependant, la Société Civile du Nord-Kivu donne l’alerte, conclut le journal.

A propos des pourparlers de Kampala, L’Avenir titre : « Dernière cartouche du M23: intégrer l’armée, requalifier la DGM et l’ANR ».

Le deuxième document des rebelles sur les questions sécuritaires, déposé au secrétariat du dialogue de Kampala, daté du 27 janvier 2013, montre que le M23 a un plan B qui veut même son intégration dans les états-majors région de l’armée congolaise avec leurs grades actuels ainsi que la requalification de l’Agence nationale de renseignement (ANR) et de la Direction générale de migration (DGM), rapporte L’Avenir.

Pour le quotidien, cette ultime cartouche du M23 donnerait lieu à un échec cuisant, « tel que voulu par des supers-Congolais qui racontent que le dialogue de Kampala n’est pas une bonne nouvelle tant pour Goma que pour le Nord-Kivu ». Pourtant, commente le quotidien, sa répercussion imprévisible n’épargnera pas la vie des Congolais.

Dans un autre chapitre, Forum des As titre: « Délestage et carence d’eau : Matata s’implique ».

Forum des As rapporte que des financements mensuels seront accordés à la SNEL et à la Régideso pour permettre à ces sociétés d’accroître leurs capacités de fournitures en eau et en électricité. Matata Ponyo lui-même en personne l’ a annoncé.

Le quotidien s’interroge : « Le Matata social serait-il arrivé ? » Fort possible, écrit Forum des As.  Dans la galaxie Matata, 2013 devrait encore rimer avec la consolidation de la stabilité  du cadre macro-économique. Mais pas seulement, des retombées sociales seront aussi au rendez-vous. C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre, rapporte le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner