Forum des As: «Cohésion nationale : la contribution de Tshisekedi très attendue dans l’opinion»

Etienne Tshisekedi le 9/8/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du mercredi 15 mars 2013

Tshisekedi continue à être réclamé au sujet de la cohésion nationale contre l’occupation du Nord-Kivu, estime Forum des As dans sa une de ce matin. Les observateurs lucides ne voient pas comment le dialogue devant déboucher sur la cohésion nationale peut se tenir sans le chef de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) dont la popularité n’est plus à démonter. Comment réussir la cohésion nationale sans ces millions d’âmes qui ne se reconnaissent qu’en lui ? se demande le journal qui  affirme que ce serait tourner en rond. Car, un dialogue en l’absence de certains leaders de la trempe de Tshisekedi serait contre-productif.

Pour Forum des As, le leader de l’UDPS qui sait que la RDC n’appartient ni à Kabila ni à lui-même, mais à tous les Congolais, doit agir en homme d’Etat avisé et aller au-delà de ses revendications actuelles. Il apporterait du tonus à la cohésion nationale mise à mal par la crise post-électorale que veulent récupérer tous ceux qui ont toujours milité pour le dépècement du pays, ajoute le quotidien.

Forum des As estime que l’on peut compter sur  Tshisekedi qui est certainement parmi les Congolais « qui n’accepteront jamais de céder le moindre pouce du territoire national à qui que ce soit », surtout en ce moment ou des plans de balkanisation sont à l’étude dans nombre d’officines occidentales. Les schémas de l’ex-Yougoslavie et de l’ex-Soudan hantent ceux qui parient sur l’émiettement de la RDC.

De son côté, Le Potentiel titre : « Dos Santos appelle à une réflexion »

Le journal explique que l’accord-cadre d’Addis-Abeba signé par onze pays autant de la CIRGL que de la SADC, deux organisations de coopération et de développement en Afrique, ne cesse de préoccuper tous les partenaires concernés qui cherchent à en garantir la mise en œuvre.

Aujourd’hui, c’est le tour de l’Angolais dos Santos auquel s’est joint à partir du Luanda, le Sud-africain Zuma, avec la tripartite RDC-Angola-Congo qui s’est tenu mardi dans la capitale angolaise. Le journal rapporte que dès l’ouverture de la rencontre, le président Euardo dos Santos n’a pas caché son scepticisme quant à l’efficacité des mécanismes prévus dans l’accord-cadre d’Addis-Abeba. Dans son discours d’ouverture à ce sommet, il a appelé à une réflexion sur la contribution des pays de la région en vue de renforcer et rendre efficaces les mécanismes qui seront établis pour garantir l’application avec succès de l’accord de paix et de sécurité signé à Addis-Abeba.

Si rien de consistant n’a filtré de cette rencontre à trois, l’on suppose que Luanda et Pretoria veulent s’impliquer davantage dans la crise qui mine la partie Est de la RDC. Compte tenu de leur poids politique dans la région, leur implication semble s’imposer dans la recherche d’une solution de sortie de crise dans l’Est.

Cette réunion démontre que la crise congolaise continue de mobiliser, conclut le journal.

La Prospérité s’exclame comme d’habitude: « Neuf chaînes frappées, audio-visuel privé : Kin-Kiey remet de l’ordre ! »

La Prospérité relate que cette décision est tombée après de nombreuses mises en demeure lancées par le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Tryphon Kin-Kiey, encourageant ces entreprises à s’acquitter de leurs obligations vis-à-vis du trésor public.

Au nombre de médias sanctionnés par le ministre figurent : Arche News, Baraka Tv, Couleurs TV, Rtae, Hope Tv, Planète TV, Radio Télé Dieu Vivant, Kin Malebo, Radio Télé Kin n°1, RTK1.

« Non seulement qu’elles n’ont pas payé les taxes dues au trésor, en plus, elles n’ont ni respecté le moratoire leur accordé par le Ministre des PT&NTIC, ni honoré les engagements pris auprès de la DGARD de payer de manière échelonnée les taxes et redevances dues », rapporte le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner