Le Potentiel : « Election du Pape François : la papauté change de continent »

Jorge Mario Bergoglio, nouveau pape

Revue de presse du jeudi 14 mars 2013

« Habemus papam ». Moment historique ce 13 mars 2013 affirme le confrère qui précise que de la fumée blanche s’est échappée de la chapelle sixtine. L’Eglise catholique a un nouveau pape. C’est l’Argentin Jorge Mario Bergoglio, rapporte Le Potentiel. Il est le premier Pape non européen à accéder au trône de Saint Pierre depuis 1 300 ans.

Forum des As indique que le cardinal argentin Bergoglio est devenu le Pape François Ier au  terme de deux jours de conclave à Rome aux termes desquels 115 cardinaux l’ont élu pour  succéder à Benoît XVI. Le quotidien estime que cette élection d’un pape non Européen, postule d”une évolution du catholicisme. Né le 17 décembre 1936, le désormais pape François, jésuite de formation, a été il y a huit ans, l’adversaire du cardinal Ratzinger, étiqueté conservateur.

C’est donc un nouveau souverain pontife progressiste qui devra, dorénavant, relever, grâce à la prière de tous les fidèles, de nombreux défis auxquels l’Eglise catholique fait face actuellement, croit savoir Forum des As.

Dans un autre chapitre, La République signale qu’en marge de la rentrée parlementaire prévue demain vendredi, les députés sont invités à cultiver les valeurs positives. C’est ainsi que L’Avenir signe : Session de mars. Tête-à-tête Kabila – Minaku – Kengo.

La session plénière de mars qui va s’ouvrir demain au Palais du peuple est celle de tous les enjeux, quand on connaît la complexité des matières à traiter dans ces deux chambres parlementaires, prévient L’Avenir.

Il s’agira de la mise en place des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (réformée) et ceux de la Commission nationale des droits humains (nouvellement créée). Deux matières sensibles au regard de la poursuite du processus électoral après la présidentielle et les législatives du 28 novembre 2011, rapporte le journal.

La Prospérité considère la rencontre d’hier au Palais du peuple comme une quadripartite nationale, Minaku, Kengo et Matata et Kabila qui doit s’être planchée sur l’évaluation de la situation générale du pays même si rien n’a filtré de cette rencontre, précise le quotidien. Cette quadripartite s’est tenue après la tripartite Kabila – Dos Santos et Zuma en Angola en vue de l’application de l’Accord-cadre de paix d’Addis-Abeba.

Au sujet justement de cet accord censé ramener la paix dans l’Est de la RDC, Forum des As titre: « Usage de la force : les réserves de Dos Santos ». Le président angolais estime qu’ « il n’est pas question d’utiliser la force pour venir à bout du M23 comme prévu dans l’accord initié par Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l’Onu », croit savoir Forum des As. Le président angolais préconise plutôt une résolution pacifique du conflit de l’Est de la RDC, c’est-à-dire par la négociation comme celle de Kampala, « ce qui est le contraire de la doctrine défendue par Ban Ki-Moon qui consiste à intégrer au sein de la Monusco une force avec comme mission d’éradiquer toutes les forces négatives qui pullulent à l’Est de la RDC », indique Forum des As.

Et le journal de commenter : « On comprend un peu pourquoi l’accord-cadre pour pacifier l’est de la RDC par la force avait fait flop pour la première fois à Addis-Abeba. Depuis la signature de ce Protocole, réunions et conciliabules se succèdent sans qu’on ne passe à l’étape supérieure, celle de son application ».

Par ailleurs, l’éditorialiste de Forum des As attend une fumée blanche, version congolaise, dans ce pays aux mille et une palabres, dont l’une se déroule actuellement à Kampala entre le gouvernement et les rebelles du M23. Ce 15 mars, note le quotidien, les Congolais ont le regard vers Kampala dans l’espoir d’y apercevoir de la fumée blanche synonyme d’un accord entre Kinshasa et le M23. Ce que Le Potentiel trouve hypothétique, entrevoyant une fumée noire car selon le quotidien, avec la désintégration du M23, la possibilité d’un accord à Kampala s’éloigne.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner