La Prospérité: « Kagame lâche Bosco Ntaganda ! »

Au milieu, le président rwandais Paul Kagame lors d’une visite à Goma en RDC.

 Revue de presse du vendredi 22 mars 2013 

La Prospérité relève ce matin une que le Président rwandais, réservé au départ, s’est finalement prononcé sur le transfèrement de Bosco Ntaganda à La Haye. Le quotidien reprend les propos tenu par Paul Kagame dans un communiqué, jeudi 21 mars: « Nous allons travailler pour faire en sorte que tout ce dont l’ambassade américaine a besoin en lien avec l’affaire Bosco Ntaganda soit mis en œuvre aussi rapidement que possible ».

Or il y a peu, Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, déclarait: « Cette affaire est entre les mains des Etats-Unis qui détiennent le suspect, de la RDC-pays de nationalité du suspect – et de la CPI qui recherche le suspect ».

Au regard de cette évolution, il y a lieu de constater, véritablement, un revirement de la situation, fait remarquer La Prospérité.

Le même sujet est à la une de La République qui titre : « Paul Kagame donne des assurances, Bosco Ntaganda ce vendredi à la CPI ».

Le quotidien estime que les assurances de la Procureure générale de la Cour pénale internationale se confirment. Fatou Bensouda avait fixé l’échéance à aujourd’hui. En effet, note La République, plus rien ne s’érige encore en obstacle quant au transfert de l’ex-général et seigneur de guerre, Bosco Ntaganda, à la CPI. Le Président du Rwanda est personnellement intervenu publiquement pour rassurer de sa disponibilité à offrir toutes les facilités requises par les Etats-Unis pour la sortie du prévenu du territoire rwandais.

Le Potentiel, lui, fait remarquer que : « La CPI confirme la nationalité rwandaise de Ntaganda ».

La nationalité rwandaise de Bosco Ntaganda, général radié des Forces armées de la RDC depuis juillet 2012, ne fait l’ombre d’aucun doute, écrit le quotidien. Le Potentiel indique que la CPI, qui l’attend à La Haye avant la fin de cette semaine, le considère comme citoyen rwandais à part entière.

C’est cela qui a obligé le président Paul Kagame à se démarquer de sa ministre des Affaires étrangères en promettant toute la collaboration de son pays au transfert de Ntaganda à la CPI, explique le journal.

Le Potentiel estime par ailleurs que Kinshasa devrait saisir l’opportunité pour nettoyer les écuries de la défense et de la sécurité.

Forum des as se penche sur la suite des évènements et titre : « Avec la nomination de Mary Robinson pour le suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba, Kampala désormais sans objet ! »

Le journal pense que la neutralisation du général Bosco Ntaganda, chef d’une aile du M23 pendant la guerre fratricide du mois de mars en cours n’a pas de retombées sur le processus de pacification du Nord-Kivu livré à la hargne d’une multitude de groupes armés nationaux tout comme étrangers.

Le quotidien explique que Ntaganda qui est longtemps resté sur la touche, c’est-à-dire dans une totale inactivité sur le plan militaire, paralysé par son mandat d’arrêt de la CPI n’avait réellement aucune prise sur les événements du Nord-Kivu. L’homme  était totalement déconnecté, ce qui a mis en lice son concurrent immédiat qui est devenu le véritable chef du M23 à savoir le général Sultani Makenga, commente le journal.

Forum des As indique qu’il y a deux axes dans la recherche de la paix. L’axe politique qui induit les négociations de Kampala qui depuis trois bons mois ne sont allées que de blocages en blocages jusqu’au moment où le M23 a connu une dissidence entre le groupe de Makenga et Ntaganda avec le Pasteur Jean-Marie Runiga. Mais cette situation n’a duré que l’espace d’une rose car l’aile de Runiga a totalement été défaite.

Le deuxième axe, la solution diplomatique s’est concrétisé avec la signature à Addis-Abeba de l’Accord-cadre sur la pacification du Nord-Kivu tel que préconisé par l’Onu par l’entremise du secrétaire général Ban Ki-Moon, note le quotidien.

Pour Forum des As, les Congolais doivent choisir aujourd’hui entre la reprise des négociations de Kampala après la parenthèse de la guerre interne au M23 et l’engagement total dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner