La Prospérité : « Près d’une année aux affaires : Matata s’explique ! »

Le Premier Ministre de la RD Congo, Matata Ponyo lors d’une conférence de presse le 14/2/2013 à Kinshasa, après son voyage de travail aux USA/ Photo John Bompengo

 Revue de presse du vendredi 19 avril 2013

La plupart des journaux parus ce matin reviennent sur le bilan du Premier ministre Matata Ponyo une année après sa nomination.

La Prospérité rapporte qu’au cours de la conférence de presse qu’il a organisée pour cet anniversaire, le chef du gouvernement congolais s’est félicité de la stabilité des prix et du taux de change « devenus une réalité », selon Matata Ponyo, ainsi que de la baisse du taux d’inflation à 2,7% en 2012. La croissance économique a dépassé les 7 % la même année, s’est réjoui le Premier ministre.
Matata Ponyo cité par la Prospérité a également dit espérer un renversement de tendances sur le plan socioéconomique et de la croissance économique.
Interrogé sur le social des Congolais, il a cité la construction des routes, des hôpitaux, des écoles. Quant aux questions liées à l’eau, l’électricité ainsi qu’à l’agriculture, Matata Ponyo a indiqué que « tous les dossiers étaient pris en charge par son Gouvernement ».

Dans ce bilan, L’Avenir s’intéresse à la sécurité. Le quotidien rapporte que le Premier ministre a fait état des résultats engrangés jusque là.
Selon le journal, Matata Ponyo a a affirmé que grâce aux efforts du Gouvernement et sous le leadership du Chef de l’Etat, ces résultats sont encourageants.
Le Premier ministre a aussi remercié la communauté internationale, particulièrement les Etats-Unis d’Amérique, la France, la Belgique, l’Union Européenne, l’Union africaine et les Nations-Unies pour leur engagement aux cotés du Gouvernement en vue d’œuvrer en faveur de la pacification du pays, ajoute L’Avenir.
Le journal rapporte également la promesse de Matata Ponyo de faire le bilan de l’action de son gouvernement le 9 mai prochain, jour anniversaire de l’investiture de son Gouvernement.

Le Potentiel revient, de son côté, sur la motion contre Matata Ponyo qui n’avait pas été soumise au vote à l’Assemblée nationale, faute de signatures.
« Motion Mayo : Minaku décidé de rétablir la vérité », titre le quotidien.
Le journal croit savoir que le président de la Chambre basse du Parlement, Aubin Minaku, projette de faire un point de presse ce vendredi 18 avril afin de s’expliquer devant l’opinion nationale sur la plénière du lundi 15 avril pendant laquelle le Premier ministre a échappé à la motion de censure.
Le comportement du groupe de 42 députés qui ont retiré leur signatures de la motion, la rendant irrecevable ne doit pas ternir, pendant longtemps, l’image de la représentation nationale, explique le journal.
Le Potentiel indique également que le communiqué du Premier ministre publié dans ses colonnes a conduit le député de la Majorité présidentielle (MP), Henri-Thomas Lokondo à déposer une motion incidentielle.
Dans le communiqué incriminé, le Premier ministre remerciait le président de la République pour le soutien qu’il a apporté au gouvernement à la suite de la motion de censure débattue à l’Assemblée nationale, rappelle le quotidien.
Le député Lokondo a demandé et obtenu de la représentation nationale, sans un débat préalable, que le bureau écrive une lettre d’indignation au Premier ministre.
« Ce communiqué est grave. Le lundi, l’Assemblée nationale n’a pas débattu le fond de la motion. Je ne vois donc pas à quel moment le chef de l’Etat pouvait être impliqué dans ce qui s’est passé dans cette salle lundi…Dans la mesure où le président de la République est irresponsable devant le Parlement, ce que le Premier ministre a écrit est anticonstitutionnel et met le chef de l’Etat en mauvaise posture », a fait savoir le député Henri-Thomas Lokondo cité par le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner