Le Potentiel : «L’ONU et la Banque mondiale au chevet de la RDC»

Ban Kimoon, secrétaire général de l’ONU

Revue de presse kinoise du 16 mai 2013

Le Potentiel rapporte que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, se rendront en RDC du 22 au 24 mai prochain. Selon les sources onusiennes que cite le tabloïd, c’est pour se rendre compte sur terrain des avancées de l’accord-cadre d’Addis-Abeba du 24 février 2013.

Entre-temps, poursuit le confrère, le patient congolais peine à se relever de sa longue maladie. Le Potentiel s’interroge cependant si, en se mobilisant au chevet de la RDC, c’est une façon pour l’ONU et la Banque mondiale de l’achever, après l’avoir admise en juillet 2010, sans impact réel, au point d’achèvement de l’Initiative PPTE.

L’Avenir : «Grâce aux FARDC. Beni toujours sous contrôle. 22 morts du côté des Maï-Maï»

Le journal du groupe l’Avenir donne un coup de chapeau aux «vaillants FARDC qui ont fait montre de bravoure en assurant la défense de Beni», attaquée hier matin par des Maï-Maï, une nouvelle branche appartenant à un certain Hilaire Kombi.

Le journal invite la Brigade d’intervention de l’ONU, qui devra être déployée dans l’Est de la RDC, à s’engager dans la lutte contre les groupes armés.

De son côté, Forum des As invite le chef de l’Etat, Joseph Kabila, a «encore frappé, comme il a eu à le faire à la suite de l’attaque de Lubumbashi».

Et pour cause, explique le journal, une horde barbare a occupée pendant quatre bonnes heures cette ville, pourtant considérée par tous comme une forteresse imprenable compte tenu du nombre d’unités combattantes qui y sont déployées.

La Prospérité, pour sa part, estime que Kinshasa devrait s’impliquer pour mettre en place un dialogue social en vue de finir la guerre dans le Nord-Kivu.

Ce dialogue social devrait rassembler les leaders politiques locaux et ceux vivant à Kinshasa, originaires de la province volcanique.

Le Potentiel : «Laurent-Désiré Kabila, 16 ans après»

Le Potentiel rappelle que cela fait seize ans, jour pour jour, depuis le 17 mai 1997, que Laurent-Désiré Kabila prenait le pouvoir en RDC, après avoir renversé le maréchal Mobutu Sese Seko qui a trôné pendant 32 ans.

Le journal retrace le parcours du troisième président du pays.

Après sept mois de conquêtes, les troupes de l’AFDL sont entrée le 17 mai 1997 dans la ville de Kinshasa, désertée par tout le clan Mobutu et par les principaux généraux, explique-t-il, estimant que Laurent Désiré Kabila a gagné son pari de «prendre la capitale du Zaïre avant juin 1997», en toute tranquillité, à l’exception de quelques heurts.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Forum des As : «L’Abbé Malumalu inconnu au MSR !»

Le Potentiel : «Tractations sur la Ceni new look : Belga jette le pavé dans la mare»

Le Potentiel: «Une autoévaluation qui annonce un remaniement»

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner