La Prospérité : «Conclusion des pourparlers, Kampala : Kinshasa attend le signal de la médiation !»

Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.

Revue de presse du mercredi 29 mai 2013

La Prospérité consacre ce matin sa une aux pourparlers de Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23. De nombreuses personnalités ont demandé récemment aux deux parties de relancer ce dialogue actuellement au point mort.

Si blocage il y a, indique François Muamba, récemment nommé par ordonnance présidentielle pour faire le suivie de l’accord-cadre de paix d’Addis-Abeba, ce n’est pas le fait de Kinshasa qui attend la proposition finale de la médiation devant sanctionner la fin des pourparlers.

A l’opposé, explique La Prospérité, le M23 avait également présenté sa contre-proposition publiée dans la presse Kinoise. Mais, seulement, souligne le tabloïd, le contenu avait été jugé inadmissible par Kinshasa qui l’avait tout simplement rejeté. Il appartient donc à la médiation de mettre sur table un document final, pour l’ultime accord de principe des parties engagées à ces pourparlers.

Réagissant à la proposition du dialogue inter-rwandais faite par président tanzanien Jakaya Kikwete,  Forum des As donne la réponse de la ministre rwandaise des affaires étrangères : Mushikiwabo parle d’aberration. Le quotidien précise que selon la ministre des Affaires étrangères rwandaise « les déclarations du Président tanzanien montrent qu’il est ignorant de l’histoire du Rwanda. S’il ne l’était pas, il aurait su comme tout le monde que les FDLR dont il parle en proposant un dialogue avec le Rwanda sont des génocidaires qui ont tué au bas mot un million de personnes au Rwanda. Il n’est donc pas question de rencontrer des criminels de cet acabit ».

Et Forum des As de commenter : Jakaya Kikwete en a eu pour ses grades. Et de se demander : un ministre des Affaires étrangères peut-il se permettre de s’en prendre à un chef d’Etat dans des termes aussi virulents et pleins de démesures ? A moins qu’on ne soit pas au 21ème  siècle, répond le tabloïd.

Sur un autre chapitre, La Prospérité affirme que la motion de défiance du député Kambinga contre le ministre Kabwelulu est bloquée ! Ce que ne comprennent pas certains députés  alors que la présente session ordinaire de l’Assemblée Nationale prend fin dans 18 jours exactement. A en croire les cosignataires de cette motion, c’est depuis le 13 mai 2013 que le Bureau de l’Assemblée Nationale en avait été saisi.

Le journal explique que dans ses récriminations formulées envers le patron des Mines, l’élu de la Lukunga affirme que les potentialités minières de la RDC font d’elle un véritable scandale géologique. Mais, paradoxalement, il constate la faiblesse contributive de ce secteur dans l’essor national et, particulièrement, sa modicité dans le budget de l’Etat. Et donc pour lui, les causes sont à rechercher, entre autres, dans l’absence d’une politique minière volontariste pouvant booster le secteur et accroître les revenus de l’Etat ; l’absence d’efficacité dans le suivi et la restructuration des fleurons miniers qu’étaient la Gecamines et la Miba.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner