Forum des As : « Jean-Lucien Bussa radié du MLC »

Jean Lucien Busa, Secrétaire général adjoint du MLC, 12/04/2010 à Kinshasa.

 Revue de presse du mercredi 24 juillet 2013

Forum des As rapporte à la une la radiation du député Jean-Lucien Busa du Mouvement de libération du Congo (MLC). Une décision du collège des fondateurs du parti de Jean-Pierre Bemba.

Comme il fallait s’y attendre, le Mouvement de libération du Congo (MLC) vient de mettre un terme à la confusion entretenue autour de l’affaire Jean-Lucien Busa, ancien secrétaire général adjoint du parti, indique le journal.

Pour la circonstance, vingt fondateurs de ce parti ont apposé leurs signatures à la «  Décision n°001/CF/MLC/07/2013 portant radiation d’un membre du Collège des fondateurs » en demandant au secrétaire général Thomas Luhaka de « tirer toutes les conséquences qui s’imposent à la suite de cette décision ».

La Prospérité indique qu’il est reproché à l’élu de Budjala (Equateur), entre autres, la création d’un mouvement parallèle au sein du Parti, en violation des dispositions pertinentes des textes qui régissent le MLC. Selon le collège des fondateurs, Jean-Lucien Busa a terni l’image de marque du parti. Des faits graves qui constituent des fautes disciplinaires dans ce parti, explique le journal.

La Prospérité note toutefois que ce feuilleton ouvert n’est qu’à ses débuts. Puisque de son côté, Bussa dit qu’il est et demeure au MLC, avec son courant rénovateur.

« Et dire que le même Busa a demandé la veille, la révocation de Luhaka. Avait-il imaginé, un seul instant ce retournement de la situation ? », se demande La Prospérité.

Depuis quelques temps, l’atmosphère au sein de ce parti cher au Chairman Jean-Pierre Bemba Gombo devenait de plus en plus lourde, estime pour sa part L’Avenir. Et avec la radiation de Jean-Lucien Busa, la crise qui couvait au sein du MLC est apparue au grand jour, indique le quotidien.

Jean-Lucien Bussa est devenu aigri surtout après son deuxième échec électoral pour conquérir le gouvernorat de l’Equateur. Il avait accusé noir sur blanc le MLC d’avoir été à la base de son nouvel échec en dépit du fait qu’il s’était présenté sous l’étiquette d’indépendant, écrit L’Avenir.

Ajouter à cela la rivalité légendaire qui caractérise les rapports « orageux » entre lui et Thomas Luhaka. Ces deux personnalités se regardaient en chiens de faïence relève le journal.

« Qui restaurera l’accalmie au sein de ce parti qui n’a pas pris part au conclave de l’Opposition qui s’est tenu dernièrement à Kinshasa, un parti qui est entrain de se vider de ses principaux cadres », s’interroge le quotidien dans la chute de son article, sans donner de réponse.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)