La Tempête des tropiques: «Concertation nationales, 14 députés de l’opposition disent niet»

Quelques membres de l’opposition Congolaise dans la salle Fatima le 24/8/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du vendredi 16 août 2013. Les concertations nationales continuent de faire la Une des journaux qui ont paru ce vendredi dans la capitale congolaise. Le journal La Tempête des tropiques ouvre le bal et titre en sa manchette: «Concertation nationales : 14 députés de l’opposition disent niet».

Dans cet article, le quotidien kinois explique que ces députés conditionnent leur participation à ces assises par la prise en compte des revendications de l’opposition. Ils s’opposent à l’idée de faire de ces concertations nationales un lieu de  partage du pouvoir, comme ça a été le cas dans les dialogues précédents, indique le journal La Tempête des tropiques.

Selon le tabloïd, ces députés de l’opposition plaident pour un dialogue sincère qui, selon eux, répondrait aux préoccupations de la population congolaise.

Le journal Le Phare poursuit sur le même sujet et titre en sa une: «Sassou-Tshisekedi: les derniers réglages hier à Limete». Le quotidien parle de la visite d’un émissaire du président du Congo Brazzaville au leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à Limete. A cette occasion, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a confirmé qu’il se rendrait samedi 17 août à Brazzaville, sur invitation de Dénis Sassou Nguesso. Mais, le quotidien souligne que l’entourage de Tshisekedi insiste sur le fait que les concertations nationales ne seront pas à l’ordre du jour à Brazzaville.

La Prospérité ne change pas non plus de chapitre. Le quotidien barre à la manchette: «Samy Badibanga et consorts rejettent le schéma Kengo…Brazzaville : Tshisekedi encouragé, Sassou félicité ! »… Le journal explique que, lors de cette rencontre, il sera question de rechercher des voies et moyens pour sortir, une bonne fois pour toutes, la RDC de la crise politico-militaire qui la gangrène et l’empêche de prendre le plus bel élan, pour son développement et le bien-être de sa population.

Le tabloïd revient sur les députés de l’opposition qui saluent le plébiscite du président Sassou Nguesso comme facilitateur du dialogue entre Congolais et le félicitent pour son intérêt à prendre langue avec Etienne Tshisekedi en vue d’amorcer ledit dialogue.

De son côté, Forum des As change de chapitre et parle des retombées de la visite de Didier Reynders, vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères au port de Matadi (Bas-Congo) et au site d’Inga. Le quotidien titre à la une : «la Belgique s’engage à accompagner la province du Bas-Congo ».

Dans cette province, Didier Reynders a visité trois sites: le port de Matadi, le pont Maréchal et le site d’Inga, souligne Forum des As. Le journal indique que partout où il est passé, le diplomate belge a loué la capacité des projets économiques que regorge le Bas-Congo. Selon Forum des As, M. Reynders a estimé que la Belgique peut renforcer un certain nombre de politiques aux bénéfices de la population de la province, face à ces investissements.

Le journal l’Avenir revient sur Les acquis du Premier ministre Augustin Matata et s’interroge: Faut-il briser l’élan en si bon chemin ?

Le quotidien constate que pendant que le gouvernement de la République amorce la ligne droite de la reconstruction par des actions d’éclat qui ont frappé toute l’opinion, des voix s’élèvent pour miroiter au peuple congolais le spectre d’un gouvernement d’union nationale. Pour le tabloïd, le chef de l’Etat a encore intérêt à laisser Matata continuer l’œuvre de reconstruction nationale dont les signaux de revitalisation sont palpables et seront profitables au peuple congolais à moyen et à long terme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner