Le Phare : « Gouvernement de large ouverture : complot contre Matata, pourquoi ? »

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 Revue de presse du mercredi 9 octobre 2013 

Le Phare se pose une avalanche de questions à la une ce matin. La RDC a-t-elle besoin d’un nouveau Premier ministre et d’un nouveau gouvernement ? Que reproche-t-on à Augustin Matata dans un Etat aux moyens toujours précaires et où les anti-valeurs telles que la corruption et l’impunité sont érigées en mode de gestion ?

Ces questions font l’objet de discussions après les concertations qui ont implicitement opté pour un gouvernement de large ouverture nationale, affirme le journal.

Le sujet défraie la chronique. Forum des As lui aussi titre sur ce sujet : « Gouvernement d’ouverture : passe d’armes chez les politiciens ».

Le quotidien note que depuis que Joseph Kabila a confirmé dans son discours de clôture des Concertations nationales samedi dernier au Palais du peuple la formation d’un gouvernement de large ouverture, les commentaires contrastés vont bon train.

Dans la classe politique, chacun affûte son arme. Ce n’est pas pour tirer sur l’adversaire politique, mais pour se positionner par rapport à la nouvelle redistribution des cartes de l’ère post-concertations, affirme le quotidien.

Forum des As fait savoir qu’il y a aussi des tirs croisés sur cette ouverture aux forces politiques et sociales de la nation autres que l’actuelle majorité au pouvoir dans la gestion de la République. Ces tirs viennent tout aussi bien d’une certaine frange de l’opposition tout comme, chose étonnante, de celle de la majorité « kabiliste ».

Ces groupes estiment que le gouvernement d’ouverture prêché par Joseph Kabila viole les principes démocratiques d’une majorité qui applique son programme pendant toute la législature et une opposition qui fait le contrepouvoir en attendant l’alternance, indique Forum des As.

L’opinion sera bientôt fixée rappelle La Prospérité dans son article titré : « Congrès des décisions importantes : Joseph Kabila et Denis Sassou Nguesso ce jeudi au Palais du Peuple ! »

Le présidium des concertations nationales a séjourné Brazzaville du dimanche 6 au lundi 7 octobre 2013. Aubin Minaku et Léon Kengo étaient porteurs d’une invitation au Président Denis Sassou Nguesso pour qu’il participe à la cérémonie d’ouverture du Congrès du Parlement de la RDC, annonce le quotidien.

Reçu par le Président Sassou, le présidium a annoncé, au sortir de l’audience, que la date du jeudi 10 octobre prochain a été choisie par le protocole d’Etat, pour que Joseph Kabila s’adresse à la nation. Tous les états-majors politiques sont suspendus à cette adresse.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (44)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)