Le Potentiel: «Dédollarisation de l’économie, Matata recule»

Des billets de dollars américains (photo archives).

Revue de presse kinoise de mardi 25 février 2014. Le Potentiel s’intéresse au cadre macro-économique. “Dédollarisation de l’économie, Matata recule», titre le quotidien. Le gouvernement, après plusieurs pressions, a décidé de postposer la décision relative à la révision du décret-loi n°004/2001 du 31 janvier 2001 portant régime des opérations en monnaies nationale et étrangères en RDC. Selon Le Potentiel, le Premier ministre a été obligé de reculer devant les forces du marché. Le tabloïd a regretté que le gouvernement soit allé vite en besogne sur la question de «dédollarisation» de l’économie au lieu de la soumettre à un débat national.

Dans un autre chapitre, le journal revient sur François Muamba Tshishimbi qui, une année après la signature de l’accord d’Addis-Abeba (Ethiopie), appelle à la vigilance contre tout projet de partition de la RDC. Le Potentiel indique que le coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba a encouragé le gouvernement pour les efforts qu’il fournit dans la recherche de la paix durable dans le pays. François Muamba, cité par le quotidien, estime que la RDC n’a plus raison de se plaindre, au contraire, elle a intérêt à tout mettre en œuvre pour barrer la route à tous ceux qui ne jurent que par le pillage de ses ressources naturelles.

Forum des As change de voie et aborde la question de l’amnistie. Le quotidien estime que «l’urgence de la mise en œuvre s’impose». Le journal note plutôt un contraste manifeste entre la célérité avec laquelle la loi d’amnistie a été discutée et adoptée au Parlement et sa mise en œuvre effective. Pour Forum des As, l’application de cette loi exige beaucoup de dextérité pour éviter des tensions sociales. Le quotidien a indiqué que la vote, la promulgation et l’exécution de cette loi s’inscrit dans la droite ligne des concertations nationales et de l’Accord cadre d’Addis-Abeba, signé en fvrier 2013 par les Etats et gouvernements de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL). Pour ce journal, la loi d’amnistie vise également le renforcement de la cohésion nationale prônée par le chef de l’Etat et soutenue par l’ensemble de la classe politique congolaise.

La Prospérité évoque la question de la feuille de route qui a fait débat entre le président de la Ceni, l’Abbé Apollinaire Malu Malu et les différents responsables représentant des réseaux, des associations et des regroupements d’organisation de la société civile. Le tabloïd précise que cette rencontre a porté sur deux points : la présentation de la feuille de route du cycle électorale et l’organisation des cadres de concertations avec la société civile.

Selon le La Prospérité, le président de la Ceni a relevé quelques problèmes à régler pour une réforme du cycle électoral afin d’éviter d’avoir les mêmes dysfonctionnements maintes fois décriés dans la classe politique congolaise.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner