Forum des As: «Comesa, Kabila affiche ses ambitions»

Passation du pouvoir entre le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila(gauche) et son homologue ougandais, Yoweri Museveni (droite) le 26/02/2014 à Kinshasa, lors de l’ouverture du 17e sommet de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (Comesa). Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Revue de presse du jeudi 27 février 2014. L’information sur la prise des fonctions de Joseph Kabila à la tête du Marché commun de l’Afrique Orientale et Australe (Comesa) fait la Une de plusieurs journaux parus ce matin à Kinshasa. «Comesa, Kabila affiche ses ambitions», titre Forum des As. Le quotidien explique que le chef de l’Etat congolais et président en exercice du Comesa s’engage à faire jouer à cette organisation un rôle majeur dans la région, dans le continent ainsi que dans le monde.

Pour gagner son pari, indique le journal, Kabila compte sur les atouts et les acquis des pays du Comesa qu’il considère comme la plus grande zone de libre échange sur le continent avec 16,5 millions de km², 490 millions d’habitants et 425 milliards de dollars américains de produit national brut.

La Prospérité estime que la présidence de la RDC au Comesa prouve que le pays reprend ses marques sur la scène internationale car elle est au même moment aux commandes de plusieurs organisations à savoir: SADC, CEEAC et OIF.

Le Potentiel s’intéresse à l’agitation observée hier dans les milieux des associations congolaises. Ces dernières réclament l’arrestation et le transfert à la Cour pénale internationale du président soudanais Omar El-Béchir visé par un mandat d’arrêt international pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le quotidien cite le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende qui a appelé les ONG à la compréhension. Selon le tabloïd, M. Mende a expliqué que les obligations internationales prises par le gouvernement congolais sont également contraignantes que ses engagements en tant que membre du statut de Rome, texte fondateur de la CPI. Ces obligations internationales vis-à-vis de l’Union africaine défend de transférer à la CPI un chef de l’Etat en exercice.

Dans ses colonnes, Forum des As est également revenu sur la course à la Primature. Le tabloïd a indiqué que plusieurs noms circulent pour succéder au Premier ministre Matata Ponyo. Le Journal cite entre autres, Evariste Boshad Mabudj (Secrétaire général du PPRD), Aubin Minaku Ndjala Ndjoko (président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de la Majorité présidentielle), Augustin Matata Ponyo (PPRD), Léon Lobitsh Kengo wa Dondo (Leader de l’UFC, président du Sénat et autorité morale de l’opposition républicaine) et Albert Yuma (président de la Fédération des entreprise du Congo).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner