Equateur : enquête sur les viols massifs des femmes à Songo Mboyo

Cette enquête est menée à plus de 500 kilomètres de Mbandaka par une commission mixte Monuc-auditorat supérieur militaire-Avocats Sans Frontières. Elle concerne les viols commis sur près de 200 femmes et jeunes filles pendant la guerre en 2003 par l’ex-branche armée du MLC. Mais déjà, les dossiers des présumés auteurs sont en instruction dans la capitale de la province.

Le colonel Gaston Shomari, auditeur supérieur militaire de l’Equateur affirme que 12 présumés auteurs des infractions sont déjà aux arrêts. La commission est à la recherche d’autres éléments de preuve sur terrain. «Le sort de chaque accusé est fixé par la loi et il faudra attendre le jugement», a-t-il indiqué.

L’ONG Avocats Sans Frontières/Belgique assiste gratuitement les victimes de ces viols dans la procédure.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner