Kindu-Goma: le trafic aérien reprend timidement

Dix

jours après le crash de l’Antonov 12 de la compagnie Victoria Air, le trafic reprend cette

semaine entre les deux villes, rapporte radiookapi.net Mais les opérateurs économiques du

Maniema éprouvent d’énormes difficultés pour ravitailler la province en produits

manufacturés. Et l’économie de la province en souffre.

Le trafic reprend cette

semaine avec le vol d’un Antonov 12 de la compagnie Mango Airlines. Mais il ne peut pas

évacuer seul des tonnes de marchandises disponibles chaque semaine. Cette situation

préoccupe les opérateurs économiques du Maniema. Paul Wombo Olenga, responsable de la

FEC/Maniema précise que l’impact de la baisse du trafic est important. Il influe sur la vie

économique de la province au regard du prix de revient des biens offerts à la population.

Car, selon lui, les opérateurs éprouvent des difficultés pour l’approvisionnement de la

ville.

Depuis la guerre, les opérateurs économiques se ravitaillent à Goma. Et ce,

malgré la reprise de trafic entre Kindu et Kinshasa. « Le transport aérien entre Kindu et

Goma est moins cher par rapport à Kindu-Kinshasa», soutient un chef

d’agence.

Avec la reprise du trafic, les opérateurs économiques espèrent une

amélioration des conditions de voyage et de sécurité des aéronefs qui opèrent à l’Est du

pays.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner